Critique Ciné : Call Jane (2023, direct to VOD)

Critique Ciné : Call Jane (2023, direct to VOD)

Call Jane // De Phyllis Nagy. Avec Elizabeth Banks, Sigourney Weaver et Chris Messina.

 

Les films sur l’avortement ont le vent en poupe ces derniers temps. En France deux films ont repris le combat de Simone Veil et aux Etats-Unis c’est Call Jane qui nous raconte comment des femmes se sont organisées pour pratiquer des avortements clandestins bien avoir « Roe v. Wade ». Le sujet est d’autant plus actuel que l’arrêté américain a été supprimé, laissant ainsi chaque Etat du pays décidé si oui ou non il veut laisser le droit à l’avortement. Phyllis Nagy (Carol, Mrs. Harris) nous raconte une histoire assez ordinaire autour d’une femme extraordinaire. Le film en lui-même est assez charmant pour faire le travail demandé mais il n’en reste pas moins trop sobre et filiforme à mon goût. Nagy, plus connue pour avoir été nommée aux Oscars pour Carol, nous raconte une fois de plus un récit de femmes fortes. Mais Call Jane n’a pas la finesse de Carol mais l’on sent tout de même l’inspiration. D’autant plus quand elle offre à Elizabeth Banks l’un des meilleurs rôles de sa carrière. 

 

Chicago, dans les années 1960. Des femmes se réunissent secrètement pour pratiquer des avortements clandestins, des années avant la légalisation de la pratique par l'arrêté "Roe v. Wade". Joy, une jeune femme mariée, fait face à une grossesse inattendue et se tourne vers le groupe pour demander de l'aide.

 

Il y a un parti pris risqué. L’histoire des Janes est raconté à travers le prisme d’une femme blanche et riche : Joy, et pas de Virginia par exemple. Elizabeth Banks est par chance excellente. Elle élève le film et lui permet d’être bien meilleur. Le reste du casting est tout aussi bon de Sigourney Weaver à Kate Mara en passant par Chris Messina. Quand Joy apprend qu’elle pourrait ne pas survivre à sa grossesse, elle décide de faire ce qui doit être fait pour sauver sa vie : avorter. Il y a des moments forts dans Call Jane qui viennent rappeler le combat difficile de ces femmes pour avorter et avoir un droit sur leur corps. Call Jane est un film féministe et inspirant qui manque de quelques ingrédients pour parvenir à briller. Le côté mélodramatique étouffe parfois certaines émotions mais il n’en reste pas moins un film important. Surtout par les temps qui courent avec ce qui s’est passé aux Etats-Unis l’an dernier. 

 

Note : 6/10. En bref, Elizabeth Banks brille et trouve ici l’un des meilleurs rôles de sa carrière. 

Sorti le 5 janvier 2023 directement sur Canal+ - Disponible en SVOD sur MyCanal

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article