Critique Ciné : Detective Knight 3: Independence (2023, Direct to VOD)

Critique Ciné : Detective Knight 3: Independence (2023, Direct to VOD)

Detective Knight 3: Independence // De Edward Drake. Avec Bruce Willis, Jack Kilmer, Lochlyn Munro et Jimmy Jean-Louis.

 

Fin de trilogie pour Detective Knight et fin de carrière pour Bruce Willis. Les deux premiers n’étaient pas vraiment passionnants et celui-ci souffre des mêmes problèmes narratifs mais pour une fois Edward Drake tente plein de choses dans la mise en scène. L’introduction tournée comme un jeu vidéo est plutôt efficace. Ce n’est pas neuf dans le genre mais cela fait son petit effet, de même que les split screens utilisés tout au long du film qui change un peu la rythmique et offrent donc aux spectateurs quelque chose de différent. On a donc une suite d’événements qui suivent les conséquences de tous ces braquages et de la violence qui règnent en ville. Detective Knight 3: Independence mélange pas mal d’ingrédients mais une morale assez pompeuse déguisée en thriller d’action. L’action vient alors réveiller le téléspectateur quand le reste manque de consistance. C’est dommage car tout n’est pas spécialement à jeter dans le film et Edward Drake, bien qu’il ne soit pas exceptionnel, a des idées. 

 

L'affectation de dernière minute du détective James Knight à l'équipe de la fête de l'indépendance se transforme en une course contre la montre pour arrêter un ambulancier déséquilibré qui se fait passer pour un policier.

 

On retrouve avec grand plaisir Jimmy Jean-Louis (Heroes) dans un rôle assez rasoir et Jack Kilmer continue de faire ce qu’il sait faire sans apporter grand chose de neuf. Le premier film se déroulait à Halloween, le second durant Noël (avec une inspiration clairement volée à Die Hard premier du nom comme un hommage à l’un des plus grands films de la carrière de Bruce Willis) et ce dernier pendant la fête de l’indépendance. Il y a tout de même un challenge avec cette trilogie, celle de mettre Bruce Willis au centre tout en le laissant en retrait à cause de son aphasie. Le défit est un peu mieux relevé dans ce troisième volet. Sans briller, Detective Knight 3: Independence a de bonnes idées qui permettent de ne pas toujours s’ennuyer même si l’intrigue a tendance à trainer la patte par moment. On sent clairement que Detective Knight 3: Independence manque aussi cruellement de moyens ce qui transforme l’histoire autour des personnages plus que de grandes scènes d’action. Je pense notamment à la scène d’action finale, assez mauvaise. C’est sensé être le climax d’une trilogie et l’on se retrouve avec finalement peu de choses à voir. 

 

Note : 4.5/10. En bref, probablement le film le plus sympathique de la trilogie. C’est pas folichon, la musique d’ambiance se fait trop présente et les personnages ne sont pas tous bien écrits mais c’est un brin plus palpitant et par moment original. 

Prochainement en France

Detective Knight 3: Independence est le dernier film tourné par Bruce Willis marquant ainsi la fin de sa carrière. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article