Critique Ciné : Le Tigre et le Président (2022)

Critique Ciné : Le Tigre et le Président (2022)

Le Tigre et le Président // De Jean-Marc Peyrefitte. Avec Jacques Gamblin, André Dussollier et Christian Hecq.

 

Faire un film sur le Président le plus bête et ridicule de l’histoire de France cela peut donner lieu à un récit théâtral et amusant. Paul Deschanel reste et restera à jamais le Président tombé d’un train en marche avant qu’il ne finisse par démissionner quelques mois après le début de son mandat. Il voulait faire énormément de choses et laisser une vraie trace en politique en France mais malgré l’avance qu’il avait sur son temps, il n’a rien fait. Il voulait en 1920 développer l’amitié entre la France et l’Allemagne, donner aux femmes le droit de vote et abolir la peine de mort. Trois éléments qui à cette époque n’étaient clairement pas pensable et qui étaient pourtant dans la tête d’un homme. L’idée de mettre en scène ce Président en avance sur son temps est bonne même si dans son ensemble Le Tigre et le Président n’est peut-être pas le film que j’attendais non plus. Le film manque cruellement d’équilibre et se retrouve alors à jouer un peu sur des tableaux qui ne collent avec ce que l’on pouvait voir de ce personnage. 

 

1920, les années folles. Georges Clemenceau vient de perdre l’élection présidentielle face à l'inconnu Paul Deschanel, un idéaliste qui veut changer le pays. Mais un soir ce dernier tombe d'un train et se volatilise. Au petit matin, la France cherche son président, une occasion en or pour le Tigre Clemenceau...

 

Pour un premier long métrage, Jean-Marc Peyrefitte nous offre alors quelque chose d’oubliable. La mise en scène n’est pas la plus inspirée de tous, manquant d’idées à tous les coins de rue. La IIIème République reste une partie de l’histoire de la France que l’on ne nous raconte que très peu, notamment car elle n’a pas vraiment laissé d’empreinte sur notre pays. André Dussollier et Jacques Gamblin sont alors les vrais atouts de Le Tigre et le Président. C’est sur eux que tout repose mais avec le manque d’idées, la comédie n’est pas toujours équilibrée. Il y a quelques scènes délectables, quelques moments amusants, étant donné que le but est de tourner l’histoire en comédie. Mais a mi-chemin entre la farce et l’hommage, Le Tigre et le Président ne sait pas vraiment ce qu’il veut faire et fini donc par rester anecdotique. La première partie du film est bien plus intéressante et amusante que la seconde, redondante et un brin ennuyeuse. Reste les comédiens, qui s’en donne à coeur joie. 

 

Note : 4/10. En bref, l’idée de discuter de l’un des Présidents les plus en avance sur son temps est bonne. Le film, assez mal équilibré, a du mal à sortir des sentiers battus et à offrir le contenu que l’on pouvait espérer. 

Sorti le 7 septembre 2022 au cinéma - Disponible en VOD et DVD

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article