Critiques Séries : Alert: Missing Persons Unit. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Alert: Missing Persons Unit. Saison 1. Pilot.

Alert: Missing Persons Unit // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Créée par John Eisendrath (The Blacklist) et Jamie Foxx (oui, la star de cinéma), Alert reste une série à la formule bien rodée. Chaque épisode suit les aventures de Nikki et Devon alors au service de l’unité des personnes disparues de la police de Los Angeles. Il y a une histoire entre Nikki et Devon puisqu’ils ont été mariés et six ans après la disparition de leur fils, ils ne sont plus ensemble. Sauf que les retrouvailles avec leur fils (est-il vraiment leur fils ?) pourrait bien les aider à renouer des liens. Alert n’a pas suffisamment de temps dans ce premier épisode pour donner de la place à tous les éléments de son intrigue. Les personnages sont alors rapidement brossés comme dans n’importe quelle série policière pour se concentrer sur la première affaire de kidnapping. En soit, cette première affaire n’a rien d’exceptionnelle. Elle est même assez médiocre. C’est efficace en termes de rythme mais cela s’arrête un peu là. Pour pimenter un peu la formule, nous avons une intrigue feuilletonnante autour du fils disparu de Nikki et Devon qui réapparait à la fin de cet épisode. Mais qui est-il réellement ? 

 

Lorsque le fils de Nikki Parker, officier de police, disparaît, elle rejoint l'unité des personnes disparues de la police de Los Angeles (LAMPU) pour aider d'autres personnes à retrouver leurs proches. Six ans plus tard, son quotidien est bouleversé lorsque son ex-mari, Devon Zoellner, se présente avec une photo de preuve de vie de leur garçon disparu. Mais est-ce bien son fils ?

 

La formule de Alert est assez simpliste et plutôt efficace pour motiver le téléspectateur à aller voir un nouvel épisode. Pour autant, je dois avouer que d’un point de vue purement narratif, on pouvait espérer un peu mieux. Scott Caan et Dania Ramirez forment un joli duo, plutôt bien construit grâce à la bonne énergie du casting. Leurs personnages ne sont pas suffisamment développés dans ce premier épisode pour que l’on s’attache à eux automatiquement mais disons qu’il y a un capital sympathie qui donne envie d’en voir un peu plus. Alert pouvait me laisser imaginer une nouvelle Without a Trace (CBS) mais ce n’est pas spécialement le cas. On est vers une formule hybride mais un brin déjà vu (le mystère de la saison n’est pas sans faire écho à The Blacklist). Si les affaires d’enlèvement sont efficaces alors Alert pourrait devenir une série policière à suivre mais il va falloir donner plus de place aux personnages pour qu’ils éclosent réellement. 

 

Note : 5/10. En bref, si cela reste assez efficace dans sa formule, cela ne renouvelle en rien le genre non plus. 

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article