Critiques Séries : Night Court (2023). Saison 1. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : Night Court (2023). Saison 1. Episodes 1 et 2.
Critiques Séries : Night Court (2023). Saison 1. Episodes 1 et 2.

Night Court (2023) // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot / The Nighthawks.

 

Je ne connais que très peu Tribunal de Nuit ou Night Court la série originale (1984-1992). John Larroquette avait d’ailleurs gagné 4 années de suite (1985-1988) l’Emmy Awards du meilleur acteur dans une comédie pour son rôle. De facto il avait demandé en 1989 de ne pas être nominé afin de laisser sa place à d’autres. A cette époque c’était un record pour un acteur. Quand NBC a annoncé le retour de Night Court et de John Larroquette dans son rôle emblématique, je dois avouer que j’étais curieux de découvrir si une comédie des années 80 méritait ce retour (contrairement à d’autres reboots/suites qui n’étaient pas réussis ces dernières années). Le premier épisode cherche surtout à introduire les nouveaux personnages et recréer l’environnement de la série originale. On retrouve donc Melissa Rauch, parfaite dans The Big Bang Theory, dans le rôle de la juge Abby Stone. On sent que l’actrice fait de son mieux pour que Night Court fonctionne mais c’est John Larroquette qui fait réellement son effet ici. On sent que l’acteur est à l’aise avec son personnage et qu’il semble heureux de le reprendre des années plus tard. 

 

La juge Abby Stone, fille du regretté Harry Stone, suit les traces de son père en présidant l'équipe de nuit d'un tribunal de Manhattan. Abby doit composer avec un personnel haut en couleur, notamment l'ancien procureur Dan Fielding.

 

C’est donc le second épisode qui est probablement le plus réussi des deux. Notamment car l’on peut apercevoir un peu plus d’humour et de dialogues réussis. Si Night Court ne perd pas trop de temps à introduire tout le monde, le premier épisode prend son temps pour que l’on soit à l’aise. La série a parfois un peu de mal à jongler entre les générations et à trouver le ton juste. Le second épisode a contrario est bien plus réussi grâce à de bonnes idées comiques. Sans forcer pour autant. Je n’ai pas été hilare devant ces deux épisodes mais Night Court a du potentiel. A chaque apparition de John Larroquette il est clair que les scénaristes lui ont donné les meilleures répliques. Une telle comédie ne peut se faire sans de bons personnages secondaires. Dommage cependant que Neil (Kapil Talwaker) ne soit pas aussi à l’aise que les autres. Ses répliques ne sont pas spécialement bonnes mais l’acteur ne donne pas spécialement d’énergie non plus à les délivrer. 

 

Par chance il y a Olivia (India de Beaufort) qui s’avère bien plus amusante. Si le personnage doit encore trouver sa place, elle n’en reste pas moins plus amusante. Ce qui fonctionne le mieux dans Night Court jusqu’à présent ce ne sont pas les personnages secondaires mais bel et bien les deux héros. Les deux sont de vraies stars de sitcom et ils savent incarner une comédie. Leurs personnages sont alors transformés en personnages réalistes et en même temps cartoonesque pour un effet plutôt sympathique. Night Court semble trouver un peu mieux son équilibre dans le second épisode. J’espère donc que la suite de la saison sera bien meilleure car pour le moment je reste encore sur ma faim. 

 

Note : 5/10. En bref, Melissa Rauch tient sa court mais John Larroquette hérite des meilleures répliques. Night Court doit encore muscler ses personnages secondaires et trouver le bon équilibre afin de devenir quelque chose de réellement amusant. 

Tribunal de nuit - Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article