Critiques Séries : Willow. Saison 1. Episode 7.

Critiques Séries : Willow. Saison 1. Episode 7.

Willow // Saison 1. Episode 7. 

 

Avant dernier épisode de la saison pour Willow et il ne se passe pas grand chose. Il ne reste que deux épisodes en incluant celui-ci à la saison 1 et je crois que la série elle-même ne sait pas ce qu’elle veut être. Après un épisode sympathique où Christian Slater permettait de remonter la pente, ce nouvel épisode ralenti une fois de plus le récit pour un résultat sacrément décevant. Le problème de cet épisode vient notamment du visuel qui s’éloigne de l’ambition du film de départ pour quelque chose d’assez plat. J’ai eu l’impression de passer presque une heure à m’ennuyer. Car si l’épisode tente de boucler quelques trous en préparant les personnages pour le grand moment épique que l’on nous promet pour le final, c’est … ennuyeux. Tout commence avec Airk dont l’amie mystérieuse est coincée à Immemorial City. Si cela peut être excitant sur le papier, à l’écran ce n’est pas vraiment le cas. Willow passe son temps à nous trimbaler de scènes en scènes, créant de l’esbroufe afin de cacher la misère du scénario. Ce dernier n’a rien à nous raconter et cela se ressent tout au long de l’épisode. 

 

Une partie d’Airk semble attirée par le côté sombre de la force et veut être corrompue mais il n’y a aucun intérêt là dedans. Willow semble tourner autour d’un pot creux et ne pas avoir d’idées de ce qu’elle veut faire. Rien que de boire ce truc qui ressemble à l’élixir que les trolls buvaient dans les mines n’a aucun intérêt. Mais comme tout un tas de choses dans Willow, la série a du mal à faire sens et à savoir ce qu’elle veut nous raconter. Les dialogues ressemblent à des séries Disney Channel des années 90 ce qui me fait encore plus hurler tant la qualité du film a complètement disparu dans la série. On sent que les scénaristes ont épuisé toutes leurs idées. Comme si des adultes tentaient d’imaginer comme des ados pourraient bien parler les uns avec les autres. Ce n’est pas la première série à avoir un problème avec ses dialogues. Willow veut séduire un jeune public en plus de celui qui a connu le film original (et qui est aujourd’hui adulte). 

 

Une fois l’épisode passé, je dois avouer que je n’en ai pas retenu grand chose. Il ne s’est pas passé grand chose durant tout l’épisode et en résulte donc quelque chose d’assez ennuyeux dans son ensemble. Dans son ensemble, je crois que Willow à un épisode de la fin de la saison ne sait pas du tout ce qu’elle veut être ou la direction qu’elle veut prendre. Si c’est pour poursuivre dans cette direction, ce n’est pas la peine de renouveler Willow pour une saison 2. Par rapport au reste de la série, cet épisode est en plus de ça étriqué visuellement. C’est même assez laid et pauvre, comme si le budget de la série avait été revu à la baisse au dernier moment. La série est sensée être comme le film, visuellement vaste. Si j’ai envie de penser que c’était pour donner un esprit spécial à cet épisode, ce n’est pas spécialement ce que j’attends de Willow non plus. 

 

Note : 2/10. En bref, c’est creux et vide et je commence à vraiment m’inquiéter quant au reste de la série. 

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article