Fleishman is in Trouble (Saison 1, 8 épisodes) : Anatomie d'un divorce

Fleishman is in Trouble (Saison 1, 8 épisodes) : Anatomie d'un divorce

Fleishman is in Trouble est une adaptation qui a un véritable charme. Je dois avouer que c’est assez étonnant de voir une série qui s’intéresse plus aux sentiments qu’aux retournements de situation de sa propre histoire. Mais Fleishman is in Trouble a justement cette avantage, créer quelque chose où les personnages prennent un véritable sens. A certains moments, Fleishman is in Trouble reprend des éléments narratifs qui donnent l’impression de replonger dans des fictions que l’on a déjà vu. Cela vient probablement du roman et de son style années 70-80. Mais même si Fleishman is in Trouble ne cherche pas forcément à moderniser ou apporter quoi que ce soit de neuf avec le genre, cela reste assez solide dans son ensemble. Car les personnages sont bons et que le casting les incarne à la perfection. Il y a un petit air de bon vieux Woody Allen dans Fleishman is in Trouble, probablement l’une des raisons pour lesquelles j’ai adoré cette série. 

 

Les épisodes m’ont souvent rappelé Woody Allen, sans pour autant sortir du cadre non plus et s’approprier quoi que ce soit de neuf. Fleishman is in Trouble propose donc de méditer sur ces gens qui ne sont juste pas comme nous. Qui aiment les histoires et qui en sont les héros. Le fait que Fleishman is in Trouble ait été créée par l’écrivaine du roman d’origine permet de garder la structure narrative d’un roman à l’écran. La culture a une place importante dans cette série, ne serait-ce que par les lectures des personnages. On sent que la série aime délivrer sa propre science, celle des mots et elle le fait avec une vraie intelligence. Malgré la simplicité déconcertante du récit au premier abord, Fleishman is in Trouble se veut légèrement différente. Il faut attendre la fin du premier épisode pour que la série se dévoile réellement et démontre quelque chose mais dans son ensemble cela se tient à la perfection.

 

Il y a tellement de bons ingrédients dans la série qu’il est difficile de ne pas s’en satisfaire. Bien au contraire. La prestation des membres du casting est solide et tout le monde est tellement investi que l’on ne peut que se laisser séduire. Claire Danes et Lizzy Caplan sont de vraies forces de la nature qui apportent quelque chose de riche en émotions vives alors que Jesse Eisenberg apporte lui quelque chose de légèrement différent, de plus triste mais passionnant par la même occasion. Adam Brody a quant à lui ce charme presque adolescent qu’il a toujours eu mais apporte une certaine forme de mélancolie à son jeu par la même occasion. Bien que Fleishman is in Trouble ne soit pas parfaite et que les deux derniers épisodes sont peut-être les plus décevants, j’ai aimé passer du temps avec tous ces personnages. En ne sortant pas toujours du cadre, Fleishman is in Trouble a du mal à surprendre mais le scénario tient la route et plutôt bien ses promesses jusqu’au bout. 

 

Note : 7/10. En bref, un thriller sentimental assez étonnant. 

Anatomie d'un divorce - A partir du 22 février 2023 sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article