The Family Pile (Saison 1, 6 épisodes) : drame familial pour comédie bas de gamme

The Family Pile (Saison 1, 6 épisodes) : drame familial pour comédie bas de gamme

Sur le papier, The Family Pile avait tout d’une petite comédie familiale où quatre soeurs se déchirent autour des derniers vestiges de leur vie en tant que famille. Brian Dooley (Being Human, Becoming Human) tente pendant six épisodes de créer un environnement propice à l’humour mais pour une sitcom, The Family Pile est très légère sur les rires. Nos quatre soeurs doivent décider quoi faire de tout ce qu’il y a dans la maison ce qui est sensé amener tout un tas de face à face amusants mais il n’en est rien. La série est assez morne du début à la fin, ennuyeuse par moment et inintéressante à d’autre. Les personnages ne sont pas spécialement attachants et ce malgré un casting plutôt solide. Peut-être que l’erreur de The Family Pile est d’avoir trop de personnages qui gravitent dans chaque épisode ce qui ne permet jamais de se concentrer sur une intrigue et donc développer les personnages. 

 

Quatre soeurs qui ont perdu leurs parents doivent faire les cartons dans la maison familiale avant de la vendre. Mais même dans le deuil, leurs vies bordéliques continuent…

 

The Family Pile a beau avoir une bonne idée de départ, elle ne sait jamais comment se lancer et comment nous intéresser. Je pense que The Family Pile a été complètement ruinée par son propre format. Je me demande vraiment si la sitcom était la meilleure approche pour une telle histoire. Le fait que les épisodes durent 21 minutes ne permet pas de donner la parole à tous les personnages. Ils sont tellement nombreux que l’on ne profite donc que de bribes de leurs vies sans aller en profondeur. Le sujet en lui-même était intéressant mais aurait mérité d’être travaillé avec de vraies émotions et des épisodes plus longs. Le casting est suffisamment bon pour délivrer des personnages assez réaliste mais on n’a jamais le temps de s’attacher à eux. En tant que sitcom, The Family Pile ne fonctionne pas. C’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Rien n’est véritablement bien écrit alors que le potentiel par le pitch était là. 

 

Avec ses six épisodes, j’ai cherché l’humour. Celui-ci manque cruellement car avec autant de choses à raconter en si peu de temps, The Family Pile n’a jamais le temps de respirer. Et nous non plus par la même occasion. Amanda Abbington est parfaite dans son rôle et tient assez bien l’ensemble sur ses épaules mais une fois de plus, les personnages étaient mal développés difficile de s’attacher à ce que la série veut nous raconter. Ce n’est pas la première série qui souffre d’un problème par son format. Et ce ne sera pas la dernière non plus. Mais je m’attendais à bien mieux de la part d’ITV. Peut-être car j’attendais trop du casting qui sur le papier donne envie et qui à l’écran ne peut pas vraiment briller. Si une saison 2 venait à voir le jour, je ne comprendrais pas. Le format ne colle pas avec ce que la série veut raconter. 

 

Note : 4/10. En bref, une série habillée en sitcom qui de facto n’a jamais suffisamment de temps pour gérer ses (trop) nombreux personnages et créer un humour séduisant. Reste Amanda Abbington, parfaite mais ce n’est pas suffisant. 

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article