Critique Ciné : Les Déguns 2 (2023)

Critique Ciné : Les Déguns 2 (2023)

Les Déguns 2 // De Cyrille Droux et Claude Zidi Jr. Avec Karim Jebli, Nordine Salhi et Sofiane Zermani.

 

Suite au succès du premier volet, voilà Les Déguns 2 et c’est encore pire que ce que j’imaginais. Cela ne ressemble pas à un film mais à une série de sketchs de youtubeurs (et encore, je suis vilain car même sur Youtube on trouve des trucs mieux réalisés et écrits que ça). Les Déguns 2 n’a pas d’histoire (en dehors de l’envie de Karim de percer dans le rap, ce qui va le conduire à kidnapper Fianso et lui voler son projet) et enchaîne les séquences sans qu’il y ait de réel liant. C’est dommage car en soit l’idée de départ autour du rap pouvait donner quelque chose d’intéressant mais le résultat est juste catastrophique. Les Déguns 2 fait forcément tout pour que l’on ait envie de venir voir le film en mélangeant les personnages des Marseillais avec des têtes connues du rap. Les clichés s’enchaînent et le résultat est juste catastrophique. 

 

Après leurs déboires et leurs aventures du premier opus, Nordine Salhi et Karim Jeb alias Karim et Nono reviennent plus en forme et plus déterminés que jamais et continuent leur quête de succès par tous les moyens. Après un premier échec cuisant dans l’univers de la télé-réalité, les deux acolytes décident de se lancer dans le rap. Dans sa recherche du succès musical, Karim, alias Nécrophile, aidé de son manager Nono, ne cesse d’accumuler des tentatives ratées. Une opportunité vers la célébrité est saisie, mais tout ne se passe pas comme prévu, et les mésaventures vont s'enchaîner pour les deux protagonistes.

 

J’espérais au moins rire mais là aussi ce n’est pas du tout le cas. Il n’y a rien de drôle, rien de véritablement amusant, et les sketchs sont tous plus mauvais les uns les autres. Je pense qu’avec Les Déguns 2 je tiens l’un des pires films que j’ai vu cette année. Karim Jebli et Nordine Salhi n’ont rien à offrir en termes de jeu non plus. Ils sont constamment dans le sous-jeu et c’est encore un problème car il est impossible de s’intéresser aux personnages. Tout le monde joue tellement mal, clairement à cause d’une mauvaise direction, que l’on ne peut pas vraiment avoir envie de s’intéresser au destin de chacun. C’est sans parler de tous les Guests qui défilent comme dans une émission de sketchs. Le parti pris de faire un film à sketch pouvait être bonne mais encore faut-il avoir une vraie idée derrière et pas faire un truc qui ressemble à tout sauf à un film. Cyrille Droux (Divorce Club) et Claude Zidi Jr (Ténor) devraient s’intéresser à autre chose que les clichés des banlieues qui ne font que faire régresser le progrès social. 

 

Note : 0/10. En bref, le niveau zéro du cinéma. 

Sorti le 26 juillet 2023 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article