Critique Ciné : Sexygénaires (2023)

Critique Ciné : Sexygénaires (2023)

Sexygénaires // De Robin Sykes. Avec Thierry Lhermitte, Patrick Timsit et Marie Burel.

 

Je dois avouer que je m’attendais à un mieux du retour de ce duo mythique du cinéma français que sont Thierry Lhermitte et Patrick Timsit. Sexygénaires est particulièrement fainéant tant les personnages ne sont pas assez travaillés. On retrouve des thématiques intéressantes mais celles-ci sont brossées et jamais véritablement creusées. Certes, Sexygénaires a quelques répliques amusantes à offrir mais ce n’est pas suffisant pour tenir toute cette comédie. On a déjà vu les faces à faces que l’on nous propose et l’évolution même du récit ressemble à tout un tas de comédies françaises qui pullulent chaque année. On a clairement plaisir à retrouver ce duo de Un Indien dans la ville  (1994) mais le scénario ne suit jamais et n’est pas à la hauteur des deux comédiens. Les deux se démènent clairement pour faire quelque chose de tout ce qui est écrit mais rien n’imprime. 

 

À soixante ans passés, deux amis en proie à des difficultés financières vont tirer profit de leur image dans le milieu de la mode et de la publicité. L’un est encore beau, l’autre ne l’a jamais été. Mais au-delà du jeu des apparences, qu’est-ce vraiment que d’avoir l’âge de la retraite aujourd’hui ?

 

Nos deux amis dans Sexygénaires (et dans la vie d’ailleurs) ont des problèmes d’argent et pour sauver tout ça, ils décident de nous plonger dans le monde du mannequinat dédié aux séniors. Car oui, c’est un sacré business et ça paye très bien. Mais est-ce que le film réussi à exploiter tous les ressorts du genre ? Non. C’est d’ailleurs souvent très fainéant, à cause d’un manque cruel d’idées afin de sortir le film de cette mécanique usée. Le rythme n’est pas présent et le scénario manque alors d’épaisseur pour faire ressortir ses personnages. On se retrouve avec une comédie qui a quelques trucs à offrir mais rien de plus. Avec deux acteurs de la trempe de ces deux là c’est clairement donner de la confiture aux cochons. La durée très courte de Sexygénaires permet de ne pas trop s’ennuyer (même si la seconde partie, poussée vers les émotions manque cruellement de peps et devient même ronronnante). 

 

Note : 3/10. En bref, une comédie fainéante qui a des idées mais a du mal à les exploiter. Reste le plaisir de retrouver ce duo du cinéma français. 

Sorti le 14 juin 2023 au cinéma - Disponible en DVD et VOD

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article