Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2 Broke Girls : comme le coeur et comme le sexe, le rire procède par érection

15 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #2 Broke Girls

2broke-girls-s2-ep24.jpg
Je n'avais pas complètement adhéré à la première saison de 2 Broke Girls. Je ne sais pas si vous vous souvenez mais j'avais trouvé l'intégration de Jennifer Coolidge particulièrement ratée et son personnage aussi odieux qu'exécrable. Autant dire tout de suite que je n'avais pas vraiment envie de la revoir. Et puis cette seconde saison m'a fait changé d'avis. Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment. Le personnage était bien mieux à sa place, surtout dans sa relation avec Oleg qui sera synonyme de quelques très bons fous rires (je pense que personne ne pourra oublier le coup de la boule de bowling ou accessoirement la fringale de Sophie vis à vis des cupcake de Max et Caroline). Et justement, la grande question que l'on pouvait se poser cette saison c'est comment Max et Caroline allaient faire pour faire fonctionner le business de cupcake. Toute la première partie de la saison se charge de nous présenter des personnages, de nous offrir quelques très bonnes situations (les diverses inspections, …) mais ce n'est pas uniquement ça, c'est aussi une belle histoire d'amitié. En effet, on se rend compte à quel point Caroline et Max sont deux jeunes femmes inséparables, même dans les pires galères.

Max: "You should totally go for the hot guy."
Caroline: "Or you can go for him. Let's think about this. He's clean and not a drug addict, so he's more my type."
Max: "Well, he's got a store full of candy and a penis, so he's more my type."


2bg-s2-ep1011.jpgIl y avait de très bonnes idées pour vendre leurs cupcakes, mais toutes n'ont pas réussies. Et en plus de ça, ils vont devoir mettre la clé sous la porte. Les scénaristes ont trouvés astucieux de couper la saison en deux parties distinctes. Je ne leur en veux pas étant donné qu'ils ont plutôt bien géré les choses. Même si la première partie de la saison était meilleure que la seconde. Un peu comme pour la première saison (sauf que la seconde partie de la saison 1 m'avait vraiment déçu). Au delà des déceptions que j'ai pu vivre durant la seconde partie de la saison (quelques épisodes un peu moins drôles, plus mous), 2 Broke Girls parvient malgré tout à créer une dynamique passionnante avec certains personnages de la série comme Max et Caroline d'un côté mais également Oleg et Sophie de l'autre. De plus, l'arrivée d'Andy (incarné par Ryan Hansen - Veronica Mars, Friends with Benefits -) était une bonne idée. Cela permet à Caroline d'avoir un peu de stabilité dans sa vie amoureuse (bien que cela ne va pas durer non plus).

Caroline: "I've never dated poor, what is acceptable on a first date?"
Max: "Well, I'm pretty classy, so... anal?"
Caroline: "I'm not that poor."

 

2-broke-girls-s2-ep21

Je pense que 2 Broke Girls a peur de s'engager dans des intrigues trop conséquences et donc de se laisser avoir par ce que les personnages peuvent faire s'ils sont coincés. Et puis Caroline et Max sont deux féministes, qui ont besoin de leur indépendance. Bien que Max enchaine les répliques cultes, ce n'est pas vraiment ce que j'ai retenu de plus passionnant dans cette saison car le comique de situation était bien orchestré lui aussi (on se souvient des Amish au début de la saison par exemple). Kat Dennings n'a aucune limite et son verbal est si spontané que l'on a l'impression qu'elle est réellement Max. Max n'a jamais peur de dire ce qu'elle pense, au risque de se retrouver parfois dans des situations un peu embarrassantes. Cette seconde saison va parfois même encore plus loin alors que l'actrice est beaucoup plus à l'aise. Pendant ce temps Caroline tente encore une fois d'être la voix de la raison avant de tomber dans les pièges dans lesquelles elles peuvent s'engouffrer toutes seules (comme l'accident de leur boutique de cupcake par exemple, ou encore l'inspection).

Han: "Caroline is late again. And she better not use your new cupcake shop as an excuse this time, 'cause sista, that crap ain't gonna fly."
Max: "First of all, stop talking like you're in a Tyler Perry movie. And secondly,  Caroline's here, she's in the kitchen."
Han: "Oh, really? 'Cause when I was in there, you told me she was out here. You play me, fool."
Max: "Stop talking like you're in a Tyler Perry sequel."

 

2-broke-girls-s2-ep19.jpg

2 Broke Girls n'est pas une comédie parfaite et je pense qu'elle ne s'est jamais voulu comme tel. Whitney Cummings, la créatrice de la série, voulait à mon avis parler de femmes fortes qui savent dire ce qu'elle pense dans un monde machiste. On le ressent avec Oleg par exemple qui n'en a rien à faire de la condition des femmes et qui ne cesse de les taquiner sur le sexe ou leurs parties génitales. Bien que Oleg soit un personnage qui se répète, c'est très souvent un bon sidekick. Il parvient à démarrer un épisode avec une bonne petite réplique cinglante alors que certains personnages comme Earl peine à trouver quelque chose de réellement intéressant à nous raconter. Je n'ai jamais été un grand fan de ce personnage contrairement à la manière bien aux scénaristes de la série de venger les femmes face aux hommes avec le personnage de Lee qui subit constamment les critiques et piques pimentées de Max. Et accessoirement d'un peu tout le monde.

Pour le côté sexuel, je pense que l'on peut dire que c'est grâce à Michael Patrick King, le showrunner de Sex and the City et réalisateur de deux premiers films tirés de la série. 2 Broke Girls transpire le sexe. Toujours de façon assez vulgaire. Mais le vulgo n'est pas nécessairement une mauvaise chose étant donné que je suis encore là à m'empiffrer d'épisodes de 2 Broke Girls (j'aimerais même m'empiffrer des cupcakes de Max et Caroline) alors qu'au fond le vulgo ce n'est pas très classe, ni même de l'humour raffiné. Mais j'en ai guère à faire. Ce n'est pas important. 2 Broke Girls se veut aussi une série sur la lutte des classes. Cela se ressentait un peu plus dans la première saison, mais la seconde n'oublie pas de nous montrer que la condition sociale de nos deux héroïnes n'est pas au beau fixe : entrer trouver de l'argent à la dernière minute pour payer une facture, ou encore demander de l'argent à Sophie afin d'ouvrir leur business de cupcakes, … Tout cela s'enchaine même avec une fluidité incroyable alors qu'au fond, il n'est pas grand chose de raisonné et réfléchi.
2-broke-girls-s2-ep16.jpgMais ce n'est pas le problème de 2 Broke Girls. Cette série tente avant tout de nous offrir les pérégrinations d'une belle amitié qui est née il n'est pas si longtemps que ça et qui pourtant reste constamment soudée. Je me demande si un jour je serais lassé de 2 Broke Girls (comme les scénaristes le seront surement un jour) mais le fait est que cette seconde saison, qui aurait pu être catastrophique était en fait bien plus réussi que la première. Mais comme on le dit toujours, la première fois n'est jamais la meilleure. Alors pour reprendre cette vieille citation que tout le monde se renvoie constamment, je pense que finalement elle donne raison à la saison 2 de 2 Broke Girls. Et puis 2 Broke Girls regorge aussi de bonnes trouvailles comme le père de Caroline (dont l'épisode diffusé vers la fin de la saison était excellent) ou encore les aventures toujours plus rocambolesques les uns que les autres qui arrivent à ces personnages qui n'ont pas froid aux yeux. Enfin, surtout Max. Surtout quand Caroline leur trouve un travail et qu'elle fait tout pour le foutre en l'air.

Caroline: "We're gonna be great. We got this, girl."
Max: "Okay, stop. On every reality show, people say lame things that we can never say. No fist bumping, no high fives. You can't tell me to "bring it," "shut it down," or "put our cupcake business on the map." You can't tell me to "go, girl" or "bring my A game," and we don't "got this." Cool?"
Caroline: "Cool. But we do got this, right?"
Max: "Yeah, we got this."


2-broke-girls-s2-ep22.jpgMais justement, c'est ce qu'il y a de bien dans 2 Broke Girls. La série n'a jamais peur de mettre ses personnages dans les situations les plus intéressantes pour tout casser quelques épisodes plus tard. Outre l'emploi, il y aura l'épisode de Law & Order : Special Victim Unit qui sera tourné dans le diner de Lee (2.22). Maintenant j'ai hâte de voir ce que la saison 3 a encore en réserve pour nous surtout que le cliffangher donne envie de voir la suite. J'espère que cette fois elles ne vont pas rater leur business. Ce serait peut être trop que de rater tout deux fois de suite. Il faut qu'elles trouvent un moyen de s'amuser avec les téléspectateurs également, de façon plus élégante ? Je suis certain que l'humour de 2 Broke Girls peut évoluer dans trop que l'on ne s'en fasse par la suite. Allez, je vous donne rendez vous à l'année prochaine et non, je ne compte pas donner mon avis sur chaque épisode de la sitcom. Peut être que je reviendrais plus souvent (si j'ai du temps) vous parler de ces filles pauvres et paumées. J'ai été pris par le temps cette saison et du coup… je ne vous en parle que maintenant.

Mon épisode préféré : "An Just Plane Magic" - 2.16

Note : 6/10. En bref, une saison globalement bonne et drôle. Délicieuse comme un cupcake d'un côté et pimentée de l'autre.

Commenter cet article

Kévin 21/05/2013 01:12


La première saison était drole, la seconde est vraiement trés drole, les acteurs s'amusent et ça se voit!

Kev 16/05/2013 11:12


Haaaaaaaaaaaaaaa tu regardes!!!! J'adore cette série, une vraie bouffé d'oxygène! Je croyais que tu regardais pas, et là je suis vraiment supris et content! Je suis asse d'accord avec ton
article, j'ai peur aussi de me lasser à un moment... Moi mon épisode préféré était dans l'avion aussi mais celui où je n'ai pas arrêté de rire c'est avec les Amish!! Le 2x07 je pense, J'ai adoré!
Le meilleur épisode de la série pour moi.