Desperate Housewives, la chronique : Critique du premier épisode !

http://image.com.com/tv/images/processed/super/af/f5/153025.jpg

Dès le début de l'épisode (épisode 1 de la saison 5) on place l'histoire avec Susan et Mike. Mais pourquoi sont-ils séparés ? On le sait seulement à la fin de l'épisode mais c'est tout de même grox comme histoire, on a du mal à y croire.

Pour Gabriella Solis, c'est génial : nouvel intérieur, prise de poids mais le must c'est ses filles qui sont aussi maligne qu'elle quand elle était bien habillée et qu'elle cherchait toujours à se venger des autres. Ses filles ont hérités de ça.

Mais le meilleur encore c'est Bree Hodge, avec ses livres de cuisines et son entreprise avec Katherine. Cependant, c'est Bree qui se vante de tous les mérites du travail d'elles deux et Katherine ne l'entend pas de cette oreille. Querelles et crêpages de chignon, on adore.

La maleureuse Edie dans la saison 4 revient en force à Wysteria Lane mais l'histoire passe un peu en second plan, ce qui est déplorable. Son nouveau mari, un ex interné en hôpital psychiatrique est marié à la belle et douce Edie. On peut donc déjà dire que l'histoire de la saison sera centrée sur Lui.

En bref, cet épisode est une surprise et de taille ! Il est tout simplement super !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article