Desperate Housewives Chronicle : L’art de la guerre cultive les amitiés improbables !

http://c9.img.v4.skyrock.net/c97/desperaten1/pics/555241220_small.jpg
L’art de la guerre n’a de secrets pour personne, à ce titre, nous savons que la victoire dépend des cartes que nous avons en mains, lorsqu’une bataille s’annonce sanglante, certains abandonnent tout simplement, mais pour d’autres la réédition est inacceptable même quand ils savent qu’ils vont devoir se battre à mort.

Le monde foisonne d’amitiés improbables ; comment naissent-elles ? Elles naissent du désespoir d’une personne qui rencontre une main tendue. Lorsque l’on reçoit tant de générosité on prend soudain conscience de la valeur de ceux dont on attendaient plus rien, et sans que l’on s’en aperçoivent, un lien se crée, sans le regarde parfois éberlué de certaines personnes. Oui, des amitiés improbables naissent chaque jours. Nul ne peut mieux les comprendre que ceux qui sont seuls. D’ailleurs c’est en elles qu’ils fondent leurs espoirs.
Mary-Alice Young.
Depuis quelques temps, cette chronique rassemble les monologues de Mary-Alice à la fin d’épisodes de la série Desperate Housewives. Ils racontent un peu l’état d’esprit de chacun aujourd’hui. On a fait une sélection qui sera publier chaque semaine avec un épisode inédit de la saison 5 diffusé aux Etats-Unis.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article