Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En direct de Cannes : Critiques en série…

8 Juin 2009 , Rédigé par Ca Deborde De Potins !

http://cine-serie-tv.portail.free.fr/reportages/04-05-2009/cannes-2009-entre-gigantisme-et-demesure/cannes_2009_1.jpg

Avec beaucoup de retard, voici les critiques de plusieurs films présentés à Cannes.

 

Le Ruban Blanc (Palme D’Or) de Michael Haneke

Noir et blanc, rare dans le cinéma aujourd’hui et ce depuis l’apparition de la couleur. Hormis la prestance de l’acteur Ulrich Tukur, qui sublime l’écran, ce scénario et cette réalisation au point nous fait revivre un de ses excellent film : Caché ou bien le très bien La pianiste. Rare au cinéma de nos jours, un film qui plaira à la plupart des spectateurs qui recherche une vision complémentaire. Note : 8/10. En bref, un beau film réussit grâce à son réalisateur.

 

Looking for Eric de Ken Loach

Humour populaire est le maître mot de ce nouveau film pour le réalisateur anglais. Mais il existe un bémol de pointe : l’accent catastrophique d’Eric Cantona. Cela gâche entièrement le film en VO. Dommage. Mais la caméra de Ken nous plonge au cœur d’un monde qu’est Manchester United et ses supporter, l’amour d’un fan. En bref, il sublime l’action et les dialogues. D’un amour transit on découvre un film aux couleurs émouvantes. Note : 8/10. En bref, grâce à Ken Loach et Eric Cantona on passe un bon moment mais il faut revoir son accent anglais, pitoyable !

Antichrist de Lars Von Trier (Prix d’interprétation féminin pour Charlotte Gainsbourg)

Controversé est le cinéma de Lars von Trier. Après le chaotique Manderlay il revient plus en forme que jamais avec ce film plein de sexe et de violence. Evènement à Cannes et plongé directement comme l’un des favoris il n’en reste pas moins que Lars sait y faire avec ses acteurs et Charlottes Gainsbourg n’est pas la seule à se laisser plongée entièrement dans son personnage, il y a également Willem Dafoe qui nous plonge au cœur du film sans même que l’on lui demande. Note : 9,5/10. En bref, un des meilleurs films présenté à Cannes et même plus avec l’excellence de Charlotte Gainsbourg. Elle joue mieux qu’elle chante, ça c’est sûr !

Un Prophète de Jacques Audiard (Grand Prix)

Vu et talentueux, ce film est bien loin des films plans plans et ennuyeux que l’on peut voir à Cannes. Certes certains sont bons mais sont ennuyant et Jacques Audiard en fait malgré lui partie. Un film réussit seulement pour la réalisation et grâce à l’acteur Tahar Rahim. Le reste n’est pas complètement potable. Dommage. Avis donc très partagé. Note : 5/10. En bref, après s’être emmerdé devant De Battre mon Cœur s’est Arrêté et bien il s’est vraiment arrêté devant Un Prophète. Dommage, Audiard à du talent.

Commenter cet article