Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ABC : Une recette éculée...

19 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Série Express

neighbors26tvf-2-web.jpg
En cette rentrée, ABC a tenté de lancer plusieurs nouveautés. En vain, les scores daudience sont décevants et surtout très loin des surprises de l'an dernier (Revenge, Once Upon a Time). Est-ce réellement la qualité qui est en cause ? Ce n'est pas nécessairement vrai. ABC a plutôt réussi sa rentrée de mon point de vue malgré quelques très mauvaises choses. Du côté des dramas, nous avons tout d'abord eux 666 Park Avenue. Très attendue, cette série ne m'a globalement pas déçu au début avant de plonger la main dans la peste et de nous livrer des épisodes ennuiyeux et peu inspirés. Le problème de ce soap fantastique c'est qu'il n'a malheureusement pas totalement mis en valeur ni son univers (pourtant riche), ni même ses personnages (pourtant variés). Du coup, le fait que tout paraisse parfois un peu trop lisse déçoit légèrement. Je reste malgré tout très attaché à certains personnages et puis Terry O'Quinn s'amuse comme un petit fou. Même si Vanessa Williams, annoncée comme un atout de cette série accouche d'une prestation plus que douteuse.

Nous pouvons également dire la même chose de Nashville qui avait débuté par la très petite porte et qui, petit à petit, est devenue une série très intéressante. En tout cas, je ne regrette pas le moins du monde la manière dont les choses se sont mises en place. Les personnages sont de plus en plus attachants et ce malgré quelques horribles choses comme la partie politique de la série qui ruine un peu tout le reste ou encore la présence de Eric Close, cet acteur insipide briseur de bonbons. Il devrait disparaitre en bonne et due forme histoire de faire de Nashville une série entièrement centrée sur le monde de la musique et comment on la fabrique. La série bénéficie en plus de cela d'un catalogue de jolies chansons originales (Wrong Song, Telescope, ...). Enfin, ABC nous a également sorti le sous mari de Shawn Ryan : Last Resort. Décrite comme une série attendue dès la commande, mais aussi une série curieuse dans le sens où l'on ne savait pas d'où le potentiel allait être tiré. Malgré quelques efforts, cette série reste globalement plus que passable. J'ai trouvé certains épisodes particulièrement mauvais et d'autres m'ont laissé indifférent. Pauvre Shawn Ryan...
628x471.jpgLe problème aura été de ne pas en faire une série du câble et donc de ne pas prendre le chemin de l'ultra feuilletonnant. Malheureusement, les cas de la semaine sont plus énervants les uns que les autres. Malgré quelques efforts et bons épisodes on ne peut pas parler d'une grande réussite. Côté comédie, nous avons eu droit à deux cadeaux. Le premier était empoisonné avec la comédie alien The Neighbors. Annoncée comme la pire horreur de la rentrée, je ne suis pas d'accord, cependant cela ne veut pas dire qu'elle soit bonne, bien au contraire. J'ai trouvé les épisodes globalement surannés comme si la comédie alien n'était pas du tout quelque chose de branché. Les blagues sont déjà vu et pourtant quelques références (dont l'épisode sur les Real Housewives ou celui de Noël avec l'iPad par exemple) étaient bien senties. Mais cela s'arrête là. Je pense que le massacre ne devrait pas durer trop longtemps (tout du moins, elle ne le mérite pas du tout).

Enfin, c'était au tour de Reba de nous revenir sur le devant de la scène avec une toute nouvelle comédie : Malibu Country. Racontant encore une fois une sorte d'histoire autobiographique, sa sitcom multicam a beau être complètement passée de mode et pourtant... elle est drôle. Comme on le dit toujours, c'est dans les vieux pots que l'on fait les meilleures confitures. Cela est prouvé une nouvelle fois avec cette comédie à l'accent country et aux personnages agréablement drôles. Tout n'est pas parfait mais les one liners sont globalement réussies et l'ensemble fonctionne plutôt bien. Je ne demandais rien de la part de cette comédie et pourtant... Après un pilote des plus médiocre, le reste s'est révélé être un presque joli met. En tout cas, il ne me laisse pas un arrière goût amère. Cependant, le problème de celle ci c'est qu'elle ne laissera rien au futur. Ce qui est dommage finalement car le potentiel est toujours présent de faire de Malibu Country quelque chose d'un peu plus original qu'une simple comédie familiale.

Santé nouveautés : 50% de bonnes séries. En bref, un début de saison globalement correct. Contrairement à sa voisine NBC, ABC peut se dire qu'elle a lancé quelques bonnes choses et qu'en plus de ça ses anciennes séries reprennent du poil de la bête (je pense à Scandal qui après une première saison chaotique s'en sort royalement bien en saison 2).

Commenter cet article