Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan d'un été de séries - Partie 2 : Ce qu'il y a de plus correct...

5 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

19463694.jpg
Je vais donc poursuivre mon aventure avec les séries d'été en vous proposant mon bilan de ce qu'il y a de plus correct cet été en terme de série. Alors des filles qui sont victime d'un maître chanteur, des histoires de flics, un camp pour perdre des kilos superflus, ... Voilà ce que mon été m'a réservé et c'était plutôt pas mal.
Je vais commencer par Pretty Little Liars. Une série bien estivale qui a son charme et qui ne manque pas de nous faire tourner en rond. Ce n'est aucunement mauvais, c'est même parfois drôle et élégant. Si la série reprend les classiques d'un soap avec ses cliffanghers plus ou moins réussit, cela dépend de ce que l'on recherche également. En tout cas, quand quatre adolescentes reçoivent de mystérieux messages d'une ancienne amie qui a disparu un an plus tôt... Voilà ce qui arrive et ce qui m'a séduit. Ca se laisse regardé facilement et même si ce n'est pas la meilleure série du genre, elle surpasse pas mal de ses concurrentes.
Toujours au rayon vernis à ongles, il y a The Gates. Certes ici, c'est plutôt du vernis de bitch de quartier mélangé à la sauce vampires, sorcières et loup garous. Si pour certains cela ne prendra pas, personnellement j'ai trouvé que c'était la meilleure nouveauté de chez ABC pour l'été. Nick Monohan, un policier, promu chef de police dans une petite communauté, découvre petit à petit le passé trouble de ses habitants. Classique, reprenant tous les carcans du genre et étant assez prévisible, la série aime se satisfaire de son petit budget et de son casting plutôt réussit. Si parfois la série manque totalement d'imagination quitte a piqué quelques trucs chez les autres, c'est fait avec charme je trouve et avec sympathie.
Changement total de régime ou plutôt de manière de maigri. Huge fut aussi une bien belle petite série d'été. Sept adolescents venant d'horizons différents sont envoyés dans un camp pour les aider à maigrir. C'est en perdant du poids qu'ils vont découvrir qui ils sont vraiment en faisant un premier apprentissage de la vie, à la recherche de l'amitié, de l'amour et de l'estime de soi. Une série charmante et gentillette. Si cela ne casse pas trois pattes à un canard, Nikki Blonsky prouve encore une fois et depuis Hairspay que c'est une bonne actrice. Jouant des facilités de l'obésité en transformant le tout une sorte de comédie semi romantique, semi dramatique elle arrive a nous émouvoir et nous faire rire. Ses personnages au caractère de jeunes ados est tout guillerette et manque par contre de piment.
Cet été je suis passé du côté sitcom également et grâce a NBC. 100 Questions fût malgré sa très courte durée de 6 épisodes une sitcom plaisante tenant grâce à son casting plus qu'à ses intrigues calquées sur Friends et ersatz. Vendue comme une nouveauté, à la recherche de l'Amour, Charlotte Payne a rencontré pas mal hommes, et a été demandée en mariage à dix reprises. Elle n'a pourtant pas encore croisé la route de celui dont elle rêve. La jeune new-yorkaise décide alors de s'inscrire sur un site de rencontres, où elle doit répondre à un test de compatibilité regroupant 100 questions. Des questions difficiles qui obligent Charlotte à se replonger dans ses aventures sentimentales passées. Elle peut compter sur le soutien de ses amis Leslie, Jill, Mike et Wayne. Le test l'amène à se découvrir et réaliser ce qu'elle attend réellement d'une relation. Au final la série n'est pas décevante même si elle n'est que l'ombre de plusieurs séries qui existent déjà.
Reste alors les séries policières et deux ont retenues mon attention dans cette catégorie. Tout d'abord The Glades. Cette nouvelle série qui n'est autre que classique dans le genre mais tenant d'un personnage charismatique trouve sa place. Un détective doté d'un grand sens de l'humour déménage dans une petite ville de Floride et rejoint la police locale après s'être fait tirer dessus par son ancien patron qui croyait, à tort, qu'il avait couché avec sa femme. C'est a la fois drôle et divertissant même si on s'ennui parfois des enquêtes. Le côté Floride fût pour moi une sorte de bonheur car j'adore cette région des Etats-Unis, et pour une fois que c'est vraiment tourné là bas (je ne critiquerais pas CSI Miami, non non). Matt Passmore, l'acteur qui interprète notre héros se suffit a lui même pour vendre cette série.
Autre nouveauté policière d'un autre genre car d'une part fini la beauté du soleil de la Floride et bonjour le côté pluvieux du Maine, et puis bien sûr car les enquêtes de Haven n'ont rien de classique, elles tiennent du surnaturel. Au fin fond du Maine, aux Etats-Unis, Haven est une ville où les malédictions ont sévi pendant plusieurs décennies. L'agent du FBI Audrey Parker est chargé d'enquêter sur d'étranges phénomènes surnaturels qui ont refait surface récemment. J'aime beaucoup le personnage d'Audrey joué par Emily Rose mais également la ville d'Haven, bizarre. Si au final j'ai au début été déçu car après un excellent pilote, le ton de la série s'est éclairci, adouci et déclaré moins mystérieux, le charme est toujours là et il prend.
C'est ici que ce termine ce que j'ai trouvé de plus correct cet été, retrouvez la suite prochainement avec ce qui ne m'a fait ni chaud ni froid.

Commenter cet article

JEAN 05/09/2010 17:55



j'avais oublié 100 questions , les 6 épisodes étaient sympa , ce n'était pas du niveau de 30 Rock ou autres mais pour l'été c'était correct je trouve et j'ai bien aimé l'accent anglais de
Charlotte =)


Pretty Little Liars , Huge ... ABC family ce n'est pas pour moi mis à part Greek ^^