Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilans des nouveautés que j'abandonne... Mike & Molly

28 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Mike & Molly

alg_resize_mike-and-molly.jpg

 

Mike And Molly // Saison 1. 10 épisodes (Partie 1).

BILAN

 

Cette année a été riche en nouveauté et bien sûr, aussi bien en déceptions qu'en satisfactions. Retour donc sur trois mois intensifs à suivre le meilleur comme le pire de la télévision américaine. Des séries au charme impénétrable, d'autres au charme impeccable sans oublié les vrais pétards mouillés.
Alors, voilà, trois mois que je regarde toutes les nouveautés séries américaines diffusées sur les networks et le câble et je dois l'avouer, il y a beaucoup plus de déceptions que de joies dans ce que vous dire. Je vais tenter de vous faire par au travers de plusieurs articles de quelques séries que je ne critique pas épisodiquement...
Je vais débuter avec une sitcom : Mike & Molly. Vous pouvez le dire. Halleluah il arrête cette série, vraie souffrance épidermique. CBS avait la main dure : Chuck Lorre derrière le projet, pas besoin de trop regarder ce que cela va donner, ce sera un succès. Et plus à la sortie oui, ça fonctionne très bien en terme d'audience mais derrière des blagues grasses sans saveurs (graisse oblige), j'ai vu une série qui manquait totalement d'intérêt et de vitalité. Je n'avais pas trop aimé le pilote, ni détesté non plus (Ma critique), mais disons que c'est le genre de série qui passe bien vite aux oubliettes car je n'ose même pas avoir de compassion pour le point des personnages. Mais alors pas du tout. Leurs complexes : j'en ai rien à faire.
Derrière des répliques sympathique dans le second épisode ( Molly - "I look like Kathy Bates in Misery" // soeur de Molly : "You know what they say. Better to have lube and not need it than need lube and not have it". ), il n'y avait plus rien dans la suite de la série. Elle tente d'être à la fois guimauve au bacon et graisse de porc aux lardons. Sauf que voilà, moi leurs problèmes de poids, les moqueries, etc... je m'en fou. Sans parler du fait qu'une histoire d'amour entre deux M&Ms c'était juste pas possible.
Sous codéïne, Molly aurait pu être drôle, on atteint la débilité profonde d'une série qui n'avait au final rien de bien intéressant a raconté dès l'épisode 3. Le pire ? C'est pas drôle. Je pense que pour une sitcom, le but c'est d'être drôle, peu importe la teneur des blagues et même si elles sont aussi fortes que l'huile de palme pour pollué les organes des pauvres qui font leurs courses à Leader Price. C'est même pas acide, c'est trop "on s'aime, on fait des bisous".
Trop convenue, cette sitcom se perds dans les méandres d'un sachet de M&Ms en pleine fermentation. 20 min de graisse pur beurre à chaque salve d'épisode. J'aimais bien Melissa McCarthy dans Gilmore Girls, je l'ai détesté dans Samantha Who (comme la sitcom en elle même d'ailleurs) et là, c'est pire. Son partenaire, Mike, c'est tout simplement un acteur qui n'a rien pour lui. Il est pas drôle et n'a limite pas de personnalité et ne donne rien au personnage si ce n'est un plaisir pour les personnes obèses de rire un peu de leur poids ce que je trouve grossier et mal venu même pour une sitcom : une blague ça va, 20 minutes de blagues, non.
Y'en a marre des blagues de gros, c'est même pas drôle en fait, j'adorerais rire mais faudrait faire ça moins vieillot. L'idée du "King Size Bed" c'était parfait dans l'épisode 8 si tout ne semblait pas venir d'une autre époque ou d'un siphon de lavabo bourré de cheveux moisis. Dans le bas de l'échelle, on a ça. Y'a rien de plus pathétique que ces histoires à 2frs.50 sortie d'une machine à sou. Une sitcom low cost, qui fait pitié à côté du reste. Ca manque vraiment d'idées qui puisse être un tantinet intéressantes. Pour la peine, j'irais plutôt mangé un bon fast food plutôt que de continuer à m'enfiler de la graisse en barre de détresse.
Je terminerais quand même avec l'épisode 10, un épisode Thanksgiving qui j'ai pas trouvé aussi mauvais que le reste de la série pour le moment. Cependant, pas assez pour me donner envie de voir la suite. J'arrête donc les frais après 10 épisodes et 5 heures de souffrances. Je vous laisser la série volontier.

Note : 1.5/10. En bref, pour un effort, autant faire du sport ! 

Commenter cet article