Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Breaking Bad : la récolte des lauriers

7 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Série Express

attachment.jpg


Après avoir adopté un certain style esthétique durant près de deux saisons, Breaking Bad va faire évoluer sa manière d'être réalisée. Utilisant parfois à outrance la réalisation contemplative, mettant en scène des introduction silencieuses, très sommaires en termes d'intrigue, le tout va alors prendre une forme différente. La narration des introduction (contrairement la saison 2 et celle de l'accident d'avion) est tellement différente que finalement elle nous offre une sorte de renaissance de Breaking Bad. Et la série n'en avait pas besoin au premier abord. Le Time a même défini la saison 3 de façon assez juste en disant "It's a drama that has chosen the slow burn over the flashy explosion, and it's all the hotter for that choice". En somme, c'est une excellente idée. Mais la saison 3 est certainement la plus faible de la série à ce jour. Faible est un bien grand mot étant donné que la série reste une entité assez exceptionnelle à mes yeux. En effet, Breaking Bad incarne le monde des séries à la perfection.

C'est le 21 mars 2010 que Breaking Bad débute pour treize nouveaux épisodes. Des personnages secondaires de la série vont également prendre du galon. Je parle de Saul, Gus et Mike. Les trois personnages vont se retrouver un peu plus exposés alors que l'intrigue de la saison prend une forme beaucoup plus passionnante. Les enjeux de cette saison sont en plus de ça différents. "No Mas", le premier épisode de la saison 3 a été réalisé par Bryan Cranston (tout comme le 2.01 "Seven Thirty-Seven") qui démontre assez souvent ses talents des réalisateurs dans plusieurs séries du petit écran dont Modern Family. Vous ne l'avez certainement pas remarqué et pourtant, il est là, derrière la caméra.
BB3---6-hospital-b_2222282b.jpgLa production de la série a été très touchée de perdre Shari Rhodes, la directrice de casting de Breaking Bad sur les lieux de tournage. En effet, le troisième épisode de la saison lui ait dédié. Cependant, l'épisode le plus emblématique de la saison 3 est encore un épisode d'anthologie : "Fly". Encore aujourd'hui cet épisode est cité dans de nombreuses séries quand l'on fait référence à Breaking Bad. Je dois avouer que cet épisode est assez singulier dans le sens où l'on passe pendant 45 minutes notre temps avec Walt et Jesse tentant de tuer une mouche dans leur laboratoire. La série s'en sorte d'accroche pour parler un peu plus des personnages, de leurs personnalités et de ce qui les lient. C'est un épisode assez original qui ne cherche pas nécessairement à surprendre les téléspectateurs mais avant tout à créer une ambiance réalisée par Rian Johnson qui a récemment été l'auteur de Looper (avec Joseph Gordon Levitt).

Mais Breaking Bad est un modèle pour ce qui est de sa réalisation. Globalement elle tente de donner un ton global à chacune de ses saisons. Si la saison 2 était mise en scène autour de ce crash d'avion et donc sous le signe d'une histoire qui se casse petit à petit la figure, la saison 3 se veut beaucoup plus fun et plus violente. L'ajout des frères jumeaux par exemple était une excellente et brillante idée. Bien qu'elle ne sera pas aussi bien exploitée que l'on n'aurait pu le croire, elle va nous amener petit à petit vers l'un des plus grands gimmick de Breaking Bad : le fameux Ding Ding de leur père. Ce dernier est un personnage symbolique qui va donner lieu à pas mal de moments plus drôles que réellement dramatiques. Mais c'est aussi pour cela que Breaking Bad est une série forte. Elle peut nous plonger dans le désespoir le plus total et la seconde d'après nous faire rire avec quelque chose d'aussi terrible.
breaking-bad-season-3-cousins.jpgSi certains critiques ont adoré la saison 3 de Breaking Bad, déclarant qu'il s'agit d'un des accomplissements les plus réussis de la télévision, certains sont plus partagés sur la saison 3. Je ne sais pas si je l'aime moins. Personnellement j'ai trouvé le mélange particulièrement efficace et très souvent jouissif.

Plus les années passent et plus la série coûte cher à AMC et les renouvellements sont assez difficiles. Le renouvellement pour une saison 4 le 14 juin 2010 interviendra après de longues discussions. Bien que l'on savait pertinemment que la série allait être de retour, au fond tout pouvait être possible quand l'on voit que AMC a osé annuler une série comme Rubicon. Pourtant, les audiences de la saison 3 seront encore meilleures que celles de la saison précédentes. Le premier épisode de la saison réalisera même un record historique avec près de 1.95M de téléspectateurs américains présents pour découvrir les nouvelles aventures. On doit l'une des plus faibles audiences (1.20M de téléspectateurs) à un épisode beaucoup plus emblématique dont j'ai pu vous parler plus haut ("Fly" 3.10). Avec 1.54M de téléspectateurs en moyenne, si la série ne soulève pas les foules elle reste une série qui aura su évoluer au fil des saisons et à grappiller quelques téléspectateurs.
Breaking-Bad-Season-3-Walter-White-Jr-breaking-bad-11163328.jpgBien que Breaking Bad est citée de partout et qu'elle mériterait un bien plus grand succès, ce petit côté confidentiel que lui donne ses audiences est un mal pour un bien. Cela permet aussi de conserver le côté un pue élitiste de la série que certains critiques aiment bien. Bien qu'elle ne soit pas nécessairement la série la plus facile d'accès, une fois que le téléspectateur est dedans il est alors incapable de s'en dépêtrer. Le dernier épisode de la saison, "Full Measure" va surprendre pas mal de monde. Notamment pour son cliffangher avec Jesse et Gal d'un côté et Walter et Gus de l'autre. Ce dernier va être pris à son propre jeu et au fond va complètement sous estimé Walter. Ce qui est assez fascinant mais Bryan Cranston était magistral dans ce dernier épisode.

C'est même pour cela qu'il a été récompensé d'un Emmy Award du meilleur acteur dramatique dans une série pour cet épisode. "Full Measure" est même le premier épisode que Vince Gilligan, le créateur de la série, a réalisé depuis le pilote de la série. Ce que l'on doit surtout à cette saison c'est finalement le développement des personnages et la manière dont les choses.

 

 

Demain, la suite. N'oubliez pas de liker la  page Facebook pour plus de petites surprises autour de cette semaine spéciale Breaking Bad.

Commenter cet article

Nic 08/08/2013 12:17


Super cette idée de retrospective pour cette énorme série qui va nous quitter bientot mais qui est déjà dans le panthéon des meilleurs séries de tous les temps comme sa consoeur qui passe sur la
meme chaine ^^
Pour revenir à l'article donc à cette saison 03 de Breaking Bad, pour moi c'est la meilleure de la série parce qu'elle aura su faire entrer la série dans une nouvelle ère de tension et extreme et
de violence ! Faire venir les cousins de Tuco dès le season Premiere est une idée géniale (je me rappelle encore cette intro de plus de cinq minutes  avec les cousins en costume qui rampent
...Enorme) !! Ils auront fait peser une réelle menace et instauré une telle peur inégalée depuis meme pas par Gus Fring ... Le plus étonnant ou drole dans l'affaire c'est que Walt n'est pas
contient de la menace que représentent les 2 frangins, c'est plutot le téléspectateur qui la ressent et tromble dans son coin (Cf la scène ou les cousins s'asseyent sur le lit de Walt hache à la
main en attendant que Walt sorte de la douche, sauvé in extremis par un coup de phone de Fring...) en parlant d'appel comment ne pas parlé de ce qui est pour moi le meilleur épisode de la série
"One Minute"( juste devant le "Say My Name" de la saison 5) un modèle de tension à son apogée et de dialogues de fou, la scène ou jessie explique à Walt qu'il va détruire la vie de Hank et que le
moindre sou que celui gagnera dorenavant l'appartiendra et qu'il ferai de lui sa "Bitch" x'D, puis la scène de Hank contre les cousins avertit là encore juste à temps par Fring (pris de remords
??) du danger imminet qui se rapprochait, s'en suit àlors une explosion de scènes tout aussi mémorable les unes que les autres, un délice visuel jusqu'à la fin avec cette image de Hank grièvement
blessé allongé par terre ...
Et tu l'a cité dans ton article le season finale "Full Measure" qui déchire tout et lance véritablement le conflit Walt/Gus et plongera Jesse dans une spirale infernale ...
Bref , désolé du pavé mais quand je repense à cette saison 03 je ne peut plus m'arreter :D, et elle reste pour moi un véritable chef d'Oeuvre !!