Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chicago Fire. Saison 2. Episode 20. / Chicago P.D.. Saison 1. Episode 12.

2 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire, #Chicago P.D

vlcsnap-2014-05-02-01h40m52s79.jpg

 

Chicago Fire // Saison 2. Episode 20. A Dark Day.
Chicago P.D. // Saison 1. Episode 12. 8:30 PM.
CROSS-OVER


Tout d’abord j’aimerais dire à quel point je ne serais pas contre un Chicago M.D., autrement dit un spin off de Chicago Fire qui se déroulerait dans un hôpital. Il y a tellement de choses à faire autour de l’univers de Chicago Fire et le monde médical en fait partie. Surtout qu’après cet épisode, je vois bien la possibilité d’une telle série. Ces deux épisodes sont particulièrement rythmés mais aussi émouvants. En effet, s’inspirant librement des évènements survenus lors du marathon de Boston l’an dernier, Chicago Fire et Chicago P.D. joignent leurs forces afin de nous présenter en plus de ça le côté médical de la ville de Chicago. On retrouve au casting l’excellente Amanda Righetti (The Mentalist) sous les traits de Holly mais également Dylan Baker (The Good Wife, Damages), Karen Aldridge (Boss) et bien d’autres encore. Le casting est donc plutôt convaincant et alléchant. Je dois avouer que je trouverais dommage de ne pas revoir tout ce beau monde prochainement dans ces deux séries (avec un lancement potentiel d’un spin off à la rentrée 2015). Mais pour en revenir à « A Dark Day » et « 8:30 PM », les deux épisodes ont pour lien les évènements certes mais aussi toute la part médicale.

C’est ce qui joint les deux séries avec une certaine efficacité sans compter l’implication émotionnelle assez force qu’il y a derrière. La première partie, « A Dark Day » nous présente donc la situation avec l’explosion (particulièrement efficace d’un point de vue de la mise en scène et réaliste) qui nous donne l’impression de revivre ce que l’on a pu voir aux informations à Boston l’an dernier. Tous les pompiers s’activent afin de porter secours à toutes les victimes. La série ne cherche pas à faire dans la demi-mesure. Il y a donc des scènes assez gores (notamment cette personne qui se retrouve sans ses jambes gisant sur le sol) mais aussi portées par une émotion assez forte. Je pense par exemple à l’histoire de cette jeune fille faisant partie des victimes et qui va faire le lien entre les deux personnages, sans compter sur le courage de Shay qui ne va pas hésiter à mettre sa vie en danger afin de sauver le plus de monde possible. J’ai trouvé tout ça assez touchant dans son ensemble et ce même si Shay ne pouvait que s’en sortir. Cela aurait été bien bête qu’elle meurt vous ne pensez pas ? Pour un épisode de Chicago Fire, on est ici en haut du panier. Alors que la série avait tendance à me décevoir ces derniers temps elle prouve ici qu’elle a encore énormément de choses à faire.
vlcsnap-2014-05-02-02h01m01s131.jpgMais c’est surtout un moyen de prouver que le cross-over peut être fait sans que l’on ne se rende réellement compte qu’il s’agit d’un cross-over. Le but de « A Dark Day » n’est pas non plus de se concentrer sur les intrigues des personnages. Certes il y a bien Dawson ou encore Casey mais ce n’est pas ce qui importe. Le but de ces deux épisodes est clairement de se concentrer sur l’aspect intervention. La série met tous les moyens qu’elle peut afin de rendre les scènes d’intervention fabuleuses. On ne peut pas dire que la série manque de moyens en tout cas. NBC aime bien mettre la main à la poche quand il s’agit de venir en aide à son bébé. Mills va quant à lui devoir désarmer une bombe (ce qu’il va réussir à faire) avec à ses côtés Boden bien entendu. La bombe est désamorcée mais en tout cas c’était un moment très intense qui n’est pas sans rappeler ce que Chicago Fire peut faire de mieux dans le registre. Puis rapidement, la série passe la main et nous donne donc rendez vous dans Chicago P.D.. Pour ce qui est de Chicago P.D. c’est un épisode fort là encore une fois. Surtout qu’il bénéficie d’une Amanda Righetti tout en émotions et d’un Dylan Baker à la fois perdu et ayant peur de perdre cette jeune fille qu’il doit opérer de toute urgence.

D’un point de vue de l’enquête, on nous colle dans les pattes Jay Karnes (Gang Related, The Shield) qui colle parfaitement à l’univers de Chicago P.D. sous les traits de l’agent du FBI William Graff. Il est plus ou moins là pour gérer tout ce qui se passe même si l’on sait pertinemment que le grand héros cela sera Voight. L’enquête était plutôt rythmée et tente de nous sortir du quartier touché par la bombe. Cela ne veut pas pour autant dire que la série oublie les pompiers avec qui la police va interagir plusieurs fois (il faut bien poser des questions) et puis les médecins qui vont être également présents eux aussi pour donner de plus ample informations. C’est sans compter sur la relation entre Erin et Severide qui continue de faire mouche (notamment en guise de scène finale pour l’épisode). L’implication policière est peut-être un peu trop conventionnelle par moment alors que l’on aurait très bien pu attendre quelque chose d’autre de la part de la série. Finalement, ces deux épisodes font parti de mes préférés de toute l’histoire de Chicago P.D. (et c’est facile vu qu’il n’y a que 12 épisodes pour le moment) mais aussi de Chicago Fire. C’était intense du début à la fin et même si j’ai préféré l’épisode de la série mère, celui du spin off s’en sort royalement bien. Notamment car tous les personnages servent à quelque chose.
vlcsnap-2014-05-02-01h51m58s83.jpgC’est important. Avec autant de personnages dans ces deux épisodes (il ne faut pas oublier qu’il y a les médecins en plus pour une fois), cela aurait pu être une vraie catastrophe mais c’est tout le contraire. Je me demande même pourquoi ne pas avoir fait une série qui intègre tous les personnages un peu comme New York 911. Cela aurait été peut-être aussi judicieux étant donné qu’ils gèrent particulièrement bien la juxtaposition des univers et des personnages. C’est casse gueule mais le cross over permanent entre les deux séries fait que l’on a tout de suite compris le rôle de chacun des personnages, sans compter qu’au moins on n’a pas l’impression qu’ils font exprès de faire un cross-over et que l’on force donc les personnages à se faire des courbettes de courtoisie. Je me souviens des cross-over des Experts par exemple où l’on avait les personnages qui étaient là à se parler comme s’ils se voyaient tous les jours alors que ce n’est pas du tout le cas.

Note : 9/10 et 7.5/10. En bref, deux épisodes intenses.

Commenter cet article

yaniis44 02/05/2014 12:50


Franchement, chicago PD est l'une des meilleurs séries policières qui existent et dieu sait qu'en général je suis pas trop fan (à cause des experts car pour moi il y en avaient trop) toute
l'équipe est géniale en particulier voight, erin et antonio...Et oui moi aussi j'aimerais bien un Chicago MD car quand on regarde l'épisode effectivement il y a de quoi faire..