Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 18 - Sons of Anarchy (Saison 6)

29 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2013-2014

sons-of-anarchy-season-6-poster.jpg


La saison 6 de Sons of Anarchy est une introduction à la saison 7 qui sera la dernière de la série. Ce n’était pas facile d’introduire une fin de saison mais ils l’ont fait et avec une assez belle réussite d’ailleurs. Juxtaposant les histoires de tous les personnages et cherchant à donner une vraie conclusion à certaines histoires, petit à petit, ce qui aurait pu être une saison pleine de bonheur et de chance, devient finalement tout pour le contraire. Le téléspectateur ne va donc pas échapper à cette marmelade que nous offre les personnages de la série au fil des épisodes. J’ai trouvé assez merveilleux cette envie de Jax de sortir le club de toutes ces histoires de cartel et de gang. Ce n’est pas facile, c’est un combat qui va permettre également de remettre en cause tout un tas de principes bien établis auparavant. La série se sert de cette série afin de remettre les choses à plat et de faire ce que le père de Jax voulait faire depuis le début : rendre le club légal et en faire un business sans avoir besoin de devenir un gang redouté de tous. Le but était de faire un endroit de passionnés, de gens qui voulaient travailler ensemble. Et c’est devenu ce que c’est devenu par la suite avec ses hauts et ses bas bien évidemment. La série va par ailleurs dire au revoir à deux personnages emblématiques de Sons of Anarchy, très différents mais emblématiques tout de même.

Le premier à faire ses adieux c’est Clay. Tout au long de la série, Sons of Anarchy nous a préparé plus ou moins aux adieux du personnage avec une certaine délicatesse. Le but n’était pas de rendre ce personnage très important mais aussi de le mettre face à ses actes. Il fallait de tout façon que Clay soit jugé en conséquence. L’émotion est également présente, notamment car la mise en scène de la mort de Clay était assez merveilleuse. Bien que ce mot n’ait pas vraiment sa place en parlant de la mort de quelqu’un, la série trouve un moyen de mettre de la lumière là dedans, générant donc des émotions que l’on n’avait pas forcément vu auparavant. Kurt Sutter a pris son temps pour dire au revoir au personnage (« Aon Rud Persanta ») mais c’est à mon sens le plus belle épisode de la saison. Pas seulement pour sa fin, brutale, mais également car la chute de Clay se prépare au fur et à mesure et que cet épisode en est le point d’ancrage. Difficile de ne pas penser à Gemma également dans cette saison alors que cette dernière est merveilleuse elle aussi. Dans ses émotions mais pas seulement. Elle va aussi plus ou moins monter des coups et faire sa rédemptions. La fin de la saison va à la fois la servir mais aussi la déservir avec la mort inattendue d’un autre personnage important de Sons of Anarchy : Tara.
sons-of-anarchy-season-6-premiere-1.jpgTara c’est la femme de Jax, celle qui était toujours là pour lui, même dans les pires moments de leur relation. Il y a eu des faces à faces sanglants mais Jax et Tara n’ont pas cessés de s’aimer. Cette fin de saison ouvre d’ailleurs des possibilités assez monstrueuses pour la suite. On suppose donc que Jax va devenir un monstre capable de tout mais là n’est pas la question car cette saison 6 tente d’être celle de la rédemption. Une rédemption bien menée. Kurt Sutter cherche le calme avant la tempête et rythme certains de ses épisodes en conséquence. En passant donc d’épisodes plus calmes, posés, réfléchis, à de vraies machines de guerre où tout le monde peut partir instantanément. D’autres personnages vont passer de vie à trépas mais Clay et Tara étaient beaucoup plus importants, d’autant plus que c’est une façon assez fatale mais logique de dire au revoir petit à petit à Sons of Anarchy. Je n’aurais pas pu imaginer une avant dernière saison différente et ce même si par moment j’ai eu des doutes sur sa volonté de terminer l’histoire et de lui donner une conclusion réellement satisfaisante mais Kurt Sutter ne nous a pas abandonné et continue jusqu’au bout de délivrer. Son bébé il l’aime et cela se voit à l’écran.

Meilleur épisode : 6.11 « Aon Rud Persanta »

Pire épisode : 6.08 « Lost Fantasmas »

Place dans le classement de l’an dernier : 11ème (7 places perdues)

Commenter cet article