Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 19 - True Detective (Saison 1)

25 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2013-2014

true-detective-poster-art.jpg


Quand HBO a lancé cette série policière d’anthologie, je dois avouer que j’étais intrigué de voir ce qu’ils pouvaient nous faire. Puis il y a le casting avec l’arrivée de Matthew McConaughey et de Woody Harrelson et tout d’un coup, True Detective a pris une toute autre dimension. Ce n’était plus le petit projet curieux, c’était une série qui se devait de frapper un grand coup. La réussite est là et Nic Pizzolatto parvient à donner à sa série largement de quoi à la fois nous surprendre mais aussi nous attendrir. Après tout, le but de cette série et accessoirement de la première saison était de parler de la relation tout aussi alambiquée que troublante entre Rust et Marty. Les deux personnages sont de vrais opposés et pourtant, ils vont devoir travailler ensemble afin de résoudre un meurtre terrible commis dans la région. Pour le terrain de jeu, c’est la Louisiane que choisit Nic Pizzolatto, un terrain terriblement beau dans un premier temps mais avec lequel il est aussi possible de jouer avec le côté bas fond des Etats-Unis avec ces personnes recluses qui ont une façon de vivre qui est différente de tout le monde, entre la pauvreté et la nature. Si le créateur ne se concentre pas forcément là dessus, c’est en tout cas assez palpable dans les décors et la mise en scène de Cary Fukunaga.

True Detective est une série policière certes, mais c’est donc avant tout la série de Rust et Marty. Petit à petit, la série va transformer ces deux personnages. Ils vont fusionner pour prendre chacun un truc de l’autre. D’un côté Rust va prendre un peu de Marty et de l’autre Marty va devenir un peu moins droit, et c’est notamment ce dont on va se rendre compte au fil des épisodes et au travers de ces flashbacks tous plus réussis les uns que les autres alors que dans le premier épisode, cela donnait peut-être l’impression d’une narration décousue. Le premier épisode est loin d’être le meilleur épisode de la série, c’est d’ailleurs une mise en place classique qui m’avait un peu déçu. Je m’attendais au nouveau Twin Peaks vu comment nous était présenté la série mais il n’en est rien, c’est quelque chose de complètement différent. Peu importe, le spectacle est donc plutôt bien fichu avec des épisodes qui vont mettre en avant les émotions de nos deux détectives et leur implication émotionnelle dans cette affaire. En parallèle c’est la déchéance de Rust qui reste plutôt touchante. On voit le personnage plonger petit à petit et Marty ne pas toujours parvenir à le remettre dans le bon chemin.
True-Detective-014.jpgTrue Detective cherche à démontrer aussi que le métier de flic ce n’est pas un métier facile. Mais Rust et Marty sont deux détectives déterminés et qui vont aller au bout de leur enquête. Ils vont parvenir à trouver une résolution au cas mais pas tout de suite, pas lorsque cela s’est produit, mais bien plus tard. Les 5 premiers épisodes de la saison montent petit à petit en puissance afin d’exploser dans le 5ème épisode. C’était merveilleux. Puis par la suite la série devient un peu moins fascinante mais pas moins intéressante. Le dernier épisode est un peu décevant, notamment compte tenu des attentes, mais True Detective remplie toutes les cases à cocher de la série policière réussie. Certes remettent déjà en cause l’effet HBO sauf que ce n’est pas une série HBO-esque, il y a quelque chose là dedans qui est un peu plus proche de ce que les grands networks pourraient faire mais qui ne semblent pas vouloir faire à cause du dictat des longues saisons (même demander 15 épisodes à Kevin Bacon cela ne doit pas être rien) sans oser l’anthologie en prime time alors qu’à mon humble avis c’est une belle perspective pour la suite de la série.

Meilleur épisode : 1.05 « The Secret Fate of All Life »

Pire épisode : 1.07 « After You’ve Gone »

Place dans le classement de l’an dernier : Nouvelle entrée

Commenter cet article