Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 21 - Justified (Saison 4)

18 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2012-2013

justified-season-4-new-premiere-promo-photos-and-key-art3.jpg


Justified est une série que j'aime beaucoup. Elle fait partie d'un petit éventail de série que je trouve remarquable et que j'ai toujours hâte de retrouver. Je sais que je montre assez peu souvent mon enthousiasme vis à vis de cette série, mais ce petit bilan pour le classement est l'occasion de parler un peu plus de cette série. Cela vient dans un premier temps de son héros, Raylan Givens incarné par Timothy Olyphant. Ce n'est pas l'acteur ni le personnage le plus parfait de l'histoire de la télévision mais il est à peu près tout à la fois : touchant, drôle à quelques rares occasions, souriant, attachant et charismatique. On a tout de suite envie de l'aimer ce personnage et à mon sens c'est l'une des raisons du succès de Justified. Si durant la saison précédente j'avais pu trouver que la série s'était un peu égarée dans sa mécanique (toujours et encore les bons vieux méchants) cette année c'était quelque chose de différent qu'il s'est produit.

En effet, Boyd va prendre les rênes et tenter de devenir le méchant que l'on a tous voulu qu'il devienne. Ce qu'il y a de marrant c'est que Justified ne va pas choisir le chemin de la simplicité. Le personnage de Boyd va donc passer par quelques embuches et le tout pour le meilleur du téléspectateur. Boyd est quelqu'un de perspicace cependant cette saison va l'utiliser de façon assez étrange. Dans sa quête le personnage va à plusieurs reprises se heurter à la fois à Raylan, mais aussi à la mafia locale. Tout cela parvient à devenir jouissif. L'histoire de Drew Thompson était bien différente de ce que l'on avait pu voir jusque là dans la série. Une vraie intrigue, constante, tout au long de la saison. Au fond, ce n'était pas le plus gros mystère de la série mais la manière dont les choses sont révélées petit à petit était fabuleux. Cela a par ailleurs permis d'intégrer un personnage incarné par Patton Oswald, certainement l'un des personnages les plus funs de toute l'histoire de la série.
justified_rayboyd.jpgEt je dois avouer que j'en redemandais. Jim Beaver, dans sa prestation du personnage aux deux facettes va me surprendre également. L'acteur n'est pas là pour devenir une caricature, mais rester lui même. Cette simplicité lui vaudra donc d'être un solide mystère pour la saison, bien mené. La partie plus religieuse et étrange développée au début de la saison permettait elle aussi de faire évoluer Justified dans une direction assez plaisante. Afin d'éviter que les choses tourne trop vite en rond, elles vont aussi couper court, mais ce n'est pas une mauvaise chose. Le face à face avec Boyd par exemple et le prêtre était grandiose. C'est pour ce genre de moments que je trouve Justified absolument géniale. Plutôt que de nous servir des méchants comme durant la saison 3, un peu caricaturaux sur les bords (et c'est à mon sens le plus gros reproche que je pouvais faire à la saison), la saison 4 renoue avec les terres, l'authenticité de ces personnages du fin fond des Etats-Unis.

C'est différent. De plus, la série prend son temps pour développer les personnages. Elle n'est pas là pour mettre la pâtée à chaque épisode. La fluidité de la saison va surtout se retrouver dans "Decoy" 4.11, un excellent épisode qui met au service du téléspectateur tout ce que Justified peut faire de brillant. Je ne sais pas vraiment où placer cette saison si je devais classer les saisons de la série. Il y avait tellement de bonnes choses, mais c'était également le cas dans les deux premières saisons déjà (et surtout la seconde qui est certainement ma préférée de Justified). Mais je pense qu'il y a encore tout un tas de choses à raconter et la saison 5 est déjà la bienvenue dans mon salon. 

Meilleur épisode : 4.11 "Decoy"

Pire épisode : 4.04 "This Bird Has Flown"

Place dans le classement de l'an dernier : 28ème (7 places gagnées)

Commenter cet article