Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 23 - House of Cards (Saison 1)

16 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2012-2013

House.of.Cards.S01E01.jpg

 

Je sais que certains n'ont pas du tout aimé House of Cards à cause du fait qu'elle peut parfois être un peu trop élitiste dans sa manière de parler aux téléspectateurs. Elle se prend de haut alors qu'elle n'a pas besoin de ça. Mais c'est aussi un des traits de caractère du héros, Francis Underwood. C'est quelqu'un qui n'a pas froid aux yeux et surtout qui n'a pas peur de marcher sur les autres pour sa propre réussite. Sa relation avec sa femme Claire Underwood va petit à petit être définie, et l'on va alors réellement comprendre les enjeux de notre héros et surtout la place qu'il veut avoir dans la hiérarchie politique américaine. Kevin Spacey est excellent dans le rôle principal et je pense que l'on ne pouvait pas faire mieux. Il sait jouer avec son regard, et David Fincher a réussi au travers de sa réalisation (il a mis en scène les deux premiers épisodes et donc le ton général de la série en termes de réalisation) à mettre son talent au service du personnage.

Je pourrais également saluer Robin Wright (ex Penn) dans le rôle de sa femme qui était également éblouissante. Ce qu'il faut savoir avant tout c'est que House of Cards est le remake d'une petite série anglaise que je n'ai jamais eu la chance de voir. Je ne compare donc pas les deux oeuvres et peu importe, à mon avis elles ne racontent pas les choses de la même façon même si elles parlent de la même chose. Mon personnage préféré sera Zoe Barnes, une reporter ambitieuse qui va réussir à avoir des informations tout droit du lit de Francis Underwood avec qui elle va entretenir une relation perverse : à la fois pour le plaisir mais également les informations qu'il peut lui donner. Kate Mara que je ne connais pas bien avant de voir House of Cards m'a beaucoup surpris dans ce rôle et je suis ravi de voir que la série a su mettre son casting en valeur. Les dialogues de House of Cards ne sont pas pour autant exceptionnels, ce n'est pas du Aaron Sorkin, mais l'ambiance de la série parvient à leur donner une certaine envergure plaisante qui m'a hypnotisé tout au long de la saison 1.
20346799.jpgJ'ai déjà hâte de voir de quoi sera même faite la saison 2 (qui avait été commandée en même temps que la première saison). L'autre révélation de House of Cards c'est Corey Stoll. Dans le rôle de Peter Russo, la série va trimbaler l'acteur entre décadence et folie, le tout avec une certaine dextérité. On reconnait là tout le talent de Fincher pour les personnages écorchés. L'acteur incarne ce politicien partant en lambeau jusqu'à sa mort. Bien entendu tout n'est pas parfait mais derrière les petites imperfections de la série et les épisodes un peu moins bons, le tout fonctionne à merveille à mes yeux. Les multiples personnages que l'on suit tout au long de la saison vont soit se ranger du côté de Francis, soit se ranger de l'autre côté. Avec une certaine efficacité, la série met en avant le côté sombre de tout ce beau monde. Je ne pouvais donc pas rêver mieux. Je regrette cependant que l'on n'ait pas vu un peu plus du côté journalistique.

Car bien que le personnage de Zoe serve de tremplin à une intrigue journalistique, au fond c'est le personnage de Janine (incarné par la brillante Constance Zimmer) qui met plus en avant la profession. La mise en scène de la série, léchée comme tout, peut en rebuter quelques uns. Notamment car cela peut faire série qui se veut élitiste alors qu'au fond elle n'a rien d'élitiste. Mais ce n'est pas une mauvaise idée dans le sens où les divers réalisateurs qui vont se succéder à la réalisation de House of Cards vont tous apporter un petit truc en plus (notamment Joel Schumacher et son goût prononcé pour tout ce qui est sombre). En tout cas je suis ravi d'avoir vu cette série et je remercie Netflix de l'avoir fait vivre. Maintenant je me demande comment tout cela va prendre forme étant donné que la fin de la saison m'a laissé assez circonspect. Je ne m'attendais pas vraiment à ce que cela se termine de cette façon mais pourquoi pas. Après tout Francis est un vrai cinglé dans l'âme...

Meilleur épisode : 1.13 "Chapter Thirteen"

Pire épisode : 1.08 "Chapter Eight"

Place dans le classement de l'an dernier : Nouvelle entrée


Et n'oubliez pas de voter pour vos séries préférées de la saison 2012/2013

Commenter cet article

Walter White 17/07/2013 16:52


OK avec toi trés bonne série, jouissive à souhait. Kevin Spacey que j'adore est excellent. Egalement mention spécial à l'acteur qui joue Peter Russo.

delromainzika 17/07/2013 11:51


Merci :)

InZeTV 17/07/2013 11:49


Bonne critique ! Je suis en adéquation avec la plupart des choses que tu dis et bien d'accord pour ce côté "je ne regarde pas parce que c'est élitiste" qui m'énerve. Ce n'est pas parce qu'on ne
lit pas Dostoïevski et qu'on a pas vu les films de Jarmusch ou Kubrick que l'on ne peut apprécier une très bonne fiction, bien construite, quand on en voit une !