Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

{CLASSEMENT} - 24 - Glee (Saison 2)

29 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Classement 2010-2011

glee-season-2-poster2.jpg

 

{CLASSEMENT} - 24 - Glee (Saison 2)


Après une première saison ayant à la fois confirmé que la série était une valeur sûre mais également qu'elle avait ses faiblesses, la seconde saison a prouvé que derrière Glee se cachait une machine à plaisir. Ryan Murphy serait le nom de ce vibromasseur pour sériephile, multiples vitesses et surtout, modélisable à l'envie de l'utilisateur. La seconde saison regorge de bons voire d'excellents épisodes. J'ai trouvé qu'il y avait certes moins d'histoires qui se suivaient sur toute la saison mais c'est ça qui l'a rendue très alerte, voire électrique et souvent furie. On s'attends pas tellement à ce que tout passe aussi vite. On se souvient la saison dernière du bébé de Quinn, le tout qui avait duré presque une saison entière. Autant dire, une catastrophe qui aurait dû être évité.

Les personnages sont bien mieux utilisés. Rachel fait un peu son mea culpa, notamment à cause de sa relation avec Finn qui prendra fin à Noël. L'emploi de Brittany s'est fait à bon escient bien que l'utilisation poussive de son humour pourrait gâché le plaisir. On a été dans la surenchère cette année, et c'est peut être ce qui a pas plu à certains fans de la série, au contraire, j'ai trouvé que l'on gagnait en potache, en humour et même en plaisir coupable. Glee a su transformé l'essai, en faisant des épisodes concepts comme celui sur la religion, à la fois très médisant sur le sujet (voir Jesus sur un croque messieurs quand même) et très profonde (le père de Kurt).
glee-season2photoshoot.jpgLa série aura également exploré les personnages de Santana sous un nouvel angle qui est celui de la lesbienne qui ne s'accepte pas et qui n'est pas encore prête à la dire à tout le monde ; les complexes, l'amour, l'alcool, la fête, Noël, l'acceptation, l'homosexualité, les différences, … tout est traité avec gentillesse au final et sans être vulgaire. On pouvait avoir peu avec Murphy tenant avec poigne la bard mais non, il respect ses personnages et leur offre de bonnes répliques (avec les 2 autres créateurs, l'équipe tournante quoi). Je ne regrette pas le virage que prend la saison, qui est celle de tous les succès et du moment "on est sûr de nous". La prochaine ce sera la remise en question des fondements du groupe.

Car si l'unicité des personnages a été respectée, je ne peux m'empêcher de voir qu'il manque quelques petits trucs ici ou là. L'intégration de la Dalton Academy a été d'après moi une erreur, surtout pour son exploité dérisoire et cliché. Cela pouvait être bon dans le sens créativité musical (l'a capella) mais c'était assez raté de ce côté là également. Reste une plus grande diversité de choix musicaux, allant de la pop commerciale aux titres des comédies musicales de Broadway comme Wicked par exemple. Au final, la saison 2 de Glee est pour moi une vraie petite réussite sur pattes. Elle offrait de bons moments, un casting presque fleuri et des couleurs (ce que la saison 1 avait du mal à faire ressortir).

Meilleur épisode : 2.22 "New York / Nationals" et 2.13 "Comeback"
Pire épisode : 1.17 "A Night of Neglect"

Commenter cet article