Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 25 - Girls (Saison 1)

21 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Classement 2011-2012

Girls-Season-1--Ongoing--Mini-MKV.jpg
Jeune comédie artisanale de chez HBO, Girls dépeint l'histoire d'une jeune femme, Hannah, antipathique a souhait, à la vie ratée qui tente de se faire une place à New York et de réussir professionnellement sans trop se donner de coups de bâton. Pas spécialement attendue au tournant, Girls apparait comme l'antipode de Sex & the City et de cette génération de filles qui étaient plus attirées par le luxe et les paillettes. Non, Girls c'est une série sur fond de dépression adulescente, très réfléchie, sur cette période où l'on ne sait pas si l'on doit grandir ou reste encore jeune dans sa tête. Créée par Lena Dunham, repérée par Judd Appatow en 2010 pour son petit film indépendant, elle est aujourd'hui la petite ouvrière derrière cette oeuvre singulière qu'est Girls. Ecrite, réalisée très souvent, produite et interprétée par la jeune femme, Girls prouve que l'on peut faire une série sans être étouffé par une poule de scénaristes venant gangrener notre idée de la série (et de la vie).

Véritable phénomène générationnel, Girls n'est pas non plus un raz de marée aux Etats-Unis, la série peinant à attirer plus d'un million de téléspectateurs sur la chaîne premium qu'est HBO. Elle est donc plus appréciée par les sériephiles et ceux qui ont trouvés en Girls une certaine réponse au passage à l'âge adulte. On a donc une galerie de personnages atypiques mais réalistes. Hannah la première qui se retrouve propulsée dans l'âge adulte, ses parents ne voulant plus lui procurer l'argent qu'elle utilisait jusqu'ici futilement pour s'amuser, mais ne jamais travailler. C'est la génération stagiaire, celle qui travail sans travailler, qui gagne de l'argent sans en gagner. Cette génération qui tente aussi de trouver un peu de liberté. L'escapade new-yorkaise d'Hannah était excellente à suivre durant cette première saison de seulement 10 épisodes (bien trop court certes, mais nécessaire pour ne pas lasser trop rapidement). Elle est entourée de personnages intéressants comme Adam, son petit ami.
Lena-Dunham-in-GIRLS-Season-1-Promo-1.jpgC'est un homme complexe mais décomplexé qui aime le sexe et ne s'en cache jamais (jusqu'à nous offrir une séance de branlette suggérée juste devant sa petite amie). Sauf que plus Hannah devient antipathique, Adam apparait touchant et amoureux. Une relation assez intéressante et travaillée. On peut aussi saluer Soshanna, un personnage détruit par la vie qui tente de se construire sexuellement parlant. Il y a notamment eu la relation de Charlie (très bon personnage) avec Marnie qui était un grand moment de la saison. Une belle histoire qui aurait eu malheureusement quelques mauvaises passades. Et je passe Jessa, la cousine anglaise de Shoshanna qui tente de réussir à New York. Elle incarne cette Europe qui voit en les Etats-Unis (et plus particulièrement New York) un rêve américain se dessiner. Au final, Girls c'est à découvrir de toute urgence, cela vaut plus que le coup.

Meilleur épisode : 1.08 "Weirdos Need Girlfriends Too"

Pire épisode : 1.05 "Hard Being Easy"

Place dans le classement de l'an dernier : Nouvelle entrée.

Commenter cet article

delromainzika 24/07/2012 14:20


Le mot est fort mais détruite par la vie c'est parce qu'elle a attendue tout ce temps pour ça. Elle en a fait quelque chose et finalement, voilà ^^


 


Pour Jessa pour moi c'est bien ce qu'elle recherche. Ou en tout cas c'est ce qu'elle incarne dans la série. elle vient de l'occident, de l'Europe qui a toujours vu en NY quelque chose de nouveau,
une nouvelle vie, un espoir pour accéder au rêve américain. Pour moi c'est ce qu'elle incarne dans la série. Pour ses multiples voyages justement c'est peut être parce qu'elle n'a pas encore
trouvé ce fameux rêve et qu'elle espère le trouver à NY.

cha 24/07/2012 13:30


J'ai adoré cette première saison de Girls, qui est très bien écrite, réaliste avec des personnages très intéressants. Mais je ne suis pas trop d'accord avec l'article, comme un commentaire
précédent, je ne trouve pas Shashanna "détrui par la vie", mais optimiste et romantique, elle veut perde sa viérginité, mais veut surtout une vie meilleure et avoir des vrais amis, elle ne
s'appitoye pas sur elle même.


Et pour Jessa, je ne suis pas non plus sure qu'elle cherche le rêve américain, elle a plus l'aire de se laisser porter par la vie et de vouloir en profitier un maximum, d'où les nombreux voyages.

julien 22/07/2012 15:51


ok mais avoue que tu n'y va pas avec le dos de la cuillère! des tas de filles restent vierges et ne sont pas détruites! lol!  shoshana a bonne mine d'ailleurs pour une fille en mille
morceaux! lol

delromainzika 22/07/2012 12:41


Bah elle n'a rien réussie de sa vie à part enquiquiner tout le monde autour d'elle ^^

delromainzika 22/07/2012 12:40


Bah oui, elle est vierge et cela lui fait se poser tout un tas de questions.