Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 27 - Sherlock (Saison 3)

7 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2013-2014

sherlock_series_3_fan_poster____by_crqsf-d6ljtb5.jpg


Deux ans après les évènements de « The Reichenbach Fall », épisode emblématique de la seconde saison de Sherlock, la série reprend son court dans cette troisième saison qui ne manque pas de bonnes idées mais aussi de déceptions. Ce n’est pas vraiment facile de juger Sherlock sur seulement trois épisodes (certes de 90 minutes). En effet, on n’a pas vraiment l’impression de plonger suffisamment dans l’univers de la série et puis on ne peut donc qu’être déçu du fait que l’on n’ait pas droit à plus d’épisodes (il faudra probablement attendre 2016 avant de voir de nouveaux épisodes de la série avec un épisode spécial prévu pour l’année prochaine). Steven Moffat a toujours été passionné par les intrigues complexes et tarabiscotées. Je dois avouer que moi-même j’aime beaucoup ça aussi. C’est donc encore une fois une bonne chose que ce qu’il tente de faire avec « His Last Vow », dernier épisode avant de nous faire encore une fois languir d’impatience. Car c’est le plus gros défaut de la série, de ne jamais savoir comment faire pour ne pas nous laisser avec l’envie d’en voir encore plus et rapidement. Parfois, je trouve que Sherlock n’est pas aussi bonne que Elementary, la série de CBS et d’autres fois je trouve qu’il y a des éclats de génie dans la version britannique qui doit beaucoup au talent de Benedict Cumberbach et Martin Freeman.

Ce qui a déçu les fans dans un premier temps c’est le fait que la série aille aussi vite en besogne avec les relations de Sherlock. On quittait le personnage plus ou moins en plus doute et maintenant on est en train de le croiser dans un environnement guilleret. Parfois la saison 3 est donc très étrange alors qu’elle aurait dû certainement être beaucoup plus sombre. Mais peu importe, les épisodes s’enchainent plutôt bien et notamment le dernier avec son face à face tant attendu avec Charles Augustus Magnussen. Il faut bien avouer que Lars Mikkelsen est parfait dans ce rôle de méchant et offre donc à la saison une très belle sortie. J’ai aussi trouvé intéressant de voir le mariage de Watson. C’est quelque chose qui arrive un peu tôt à mon goût mais dans un sens la timeline de Sherlock est différente, surtout qu’avec seulement 3 épisodes par saison, il est vraiment très difficile de contenter les fans à mon humble avis et donc de respecter plus ou moins la véritable histoire du personnage, celle qui est écrite dans les livres. Heureusement pour Steven Moffat, je ne connais pas toute l’histoire de ce personnage car il se ferait certainement taper sur les doigts. « The Sign of Three » c’est à la fois le mariage de Watson mais aussi une façon pour Sherlock de faire encore une fois son show.
sherlock-series-3-episode-1-premiere-16.jpgTout son discours permettant de découvrir le coupable était parfaitement maitrisé. C’était une façon comme une autre de faire évoluer la narration de façon assez amusante et légère sans chercher pour autant à en faire des tonnes non plus. Mais la plus grosse déception de la saison c’est « The Empty Hearse ». Cet épisode n’est pas mauvais du tout mais quand j’y repense encore, je pense que Steven Moffat et ses équipes auraient pu ouvrir la saison de façon très différente. Surtout que la fin de la saison 2 était audacieuse et pleine de promesse. La façon dont ce faux suicide a été mis en scène est assez fabuleux tout de même mais c’est aussi l’épisode où l’on retrouve Mycroft, le frère de Sherlock. Cette relation intéressante n’a pas toujours réussi à me plaire au travers de cette saison mais peu importe, Mark Gatiss a tenté d’en faire quelque chose et ce n’est pas si mal. Sherlock est donc toujours là, toujours prêt à relever de nouveaux défis. Si la série a parfois un peu perdu de ce qui faisait le charme de ses deux premières saisons (et surtout de la première) le plaisir reste entier. Il faut donc prendre cette série parfois pour un véritable plaisir coupable, ni plus ni moins. Le cliffangher de fin donnant bien évidemment envie de connaître la suite de l’histoire.

Meilleur épisode : 3.03 « His Last Vow »

Pire épisode : 3.01 « The Empty Hearse »

Place dans le classement de l’an dernier : Nouvelle entrée

Commenter cet article