Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 27 - Utopia (Saison 1)

10 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2012-2013

Utopia-Channel-4-season-1-2013-poster.jpg
Utopia fait partie des curiosités de la saison. Ces séries que l'on n'avait pas vu venir et qui parviennent en l'espace d'un instant à nous captiver sans nous en rendre compte. Utopia est différente de tous les points de vue. D'une narration assez complexe, partant de la quête d'un roman graphique, nous allons rapidement plonger dans un univers coloré et violent qui se permet tous les délices, sans même réellement faire attention aux yeux des téléspectateurs. Mais au fond, le but d'Utopia n'est pas de nous ménager et cela on peut rapidement le comprendre. Des scènes d'une violence assez extrême, proche de ce que l'on avait pu voir il y a quelques décennies de ça dans le Orange Mécanique de Stanley Kubrick. Sauf que derrière Utopia il y a bien plus qu'une histoire de roman graphique et de scènes violentes. Il y a aussi la critique d'un monde, celui de la surconsommation et de la surpopulation. Le but est d'exterminer une partie de la race humaine à base d'un virus qui ne tuerait qu'une typologie de personne préalablement sélectionnée.

Au fond, l'utopie d'Utopia est de tenter de nous convaincre que le monde dans lequel nous vivons ne peut plus être vu de cette façon. Il faut faire attention à ce que nous consommons et éradiquer une partie de la population de la planète pourrait permettre d'avoir encore suffisamment de ressources alimentaires pour tout le monde. Mais Utopia se permet également de faire des révélations au travers de ses personnages à Alice au Pays des Merveilles. Entre Jessica Hyde (et le fameux "Where is Jessica Hyde ?"), le sac jaune aux effets personnels très violents, le personnages qui est toujours là pour régler les choses à temps, la fine équipe de personnages sans pitié éduquée à protéger ce roman graphique, … La série se permet même de tuer des enfants (ce que très peu de fictions font, et c'est là que l'on voit à quel point Utopia est une série qui n'a pas froid aux yeux). Cela peut presque être vécu comme de la surenchère. Certes, il y a deux ou trois scènes qui en font un peu trop mais la série va aussi se calmer en quelque sorte au fil des épisodes alors que se décante son récit.
Bekki-Ian-Wilson-CR22355.jpgCar le récit est assez complexe. Il faut prendre soin de bien décoder tout ce que l'on nous raconte. Nous suivons plusieurs personnages, et tous n'ont pas le même but. Parfois on a l'impression de vivre dans un jeu vidéo avec plusieurs joueurs en même temps. Il faut donc pouvoir suivre toutes les parties qui se jouent sans perdre le fil conducteur de la saison. Ce n'est pas simple mais si l'on s'accroche alors on parvient à passer un agréable moment. Utopia était également une surprise d'un point de vue de la photographie de la série. Les couleurs pop, du jaune au bleu, sont très souvent mises en scène au travers des personnages et des costumes qu'ils peuvent porter. C'est assez brillant d'avoir utilisé les couleurs comme aide pour créer un univers encore plus barge à la série. Utopia en avait besoin. Au fond, les couleurs reprennent le côté roman graphique de la série (ce qui fait également référence à ce que les personnages cherchent depuis le début de la saison).

Si Utopia a été renouvelée pour une saison 2, j'ai du mal à voir où ils vont nous emmener. On a déjà vu tellement de choses dans cette première saison. Elle est suffisamment riche en rebondissements et l'on a l'impression que les choses ont une fin. En tout cas, je n'ai pas nécessairement vu de grande porte ouverte vers le futur. Mais avec six épisodes seulement, Utopia fait une entrée fracassante dans mon classement comme l'une des nouveautés les plus éblouissantes de ces dernières années. Je n'avais pas vu quelque chose d'aussi travaillé (jusqu'à l'apparition d'une autre série cette saison également) depuis un bout de temps. Cela fait plaisir à voir. En espérant maintenant que la suite ne soit pas bâclée car le créateur de la série s'est parfois un peu égaré en cours de route de la première saison en voulant peut être aller trop vite (il faut dire que six épisodes c'est assez court).

Meilleur épisode : 1.03 "Three"

Pire épisode : 1.05 "Five"

Place dans le classement de l'an dernier : Nouvelle entrée


Et n'oubliez pas de voter pour vos séries préférées de la saison 2012/2013

Commenter cet article

delromainzika 11/07/2013 12:51


@Dony:  Oui c'est bien Hannibal :)


@Dale Cooper : :) De toute façon on ne peut pas être d'accord sur tout. Pas de soucis, j'attendrais donc ton avis sur les prochaines places :D

Dale Cooper 11/07/2013 11:36


Hate de voir le reste de votre classement, car pour ma part, cette série aurait été beaucoup plus haut dans le classement.


Un fidèle lecteur

Dony 11/07/2013 04:12


J'ai moi aussi adoré Utopia ! Je pense revoir le dernier épisode quand la saison 2 commencera car ça fini sur un cliffhanger pas mal quand même, au contraire des portes restent ouvertes je
trouve.
L'autre série travaillée tu parles de Hannibal non ?!