Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 36 - Brooklyn Nine-Nine (Saison 1)

23 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2013-2014

MV5BNDkzNjkwMDk2Ml5BMl5BanBnXkFtZTgwMDMyMDczMDE-._V1_SX640_.jpg


Brooklyn Nine-Nine était l’une des séries que j’attendais avec le plus d’impatience à la rentrée dernière. Et je n’ai pas été déçu en témoigne sa place dans mon classement. Ce qui fonctionne donc avant tout dans cette comédie c’est la folie des personnages. Ils ont tous un petit truc dans leur personnalité qui les rend soit amusants soit attachants. On retrouve donc ici l’écriture de Dan Goor et de Michael Schur, deux hommes que les fans de Parks & Recreation reconnaîtrons. Cette comédie est à l’aise avec ses personnages et nous offre tout ce que l’on peut attendre d’une comédie. A commencer par le comique de situation. Généralement lancé par des cold open hilarants (quand ce n’est pas le cas c’est rare) mettant en scène l’un des personnages dans une situation incongru, le tout fonctionne particulièrement bien. Je retrouve donc tout ce que je pouvais attendre de la part de ces deux scénaristes. A la tête de la série il y a Andy Samberg (Cuckoo). Je peux comprendre que l’on n’adhère pas à cet acteur mais d’un autre côté, la comédie ne tourne pas toujours autour de lui et sait très bien exploiter tous les personnages. Tout le monde va avoir droit à sa petite histoire que cela soit au boulot ou en amour. Petit à petit on apprend donc à découvrir tout le monde et notamment le Captain Ray Holt incarné par un Andre Braugher (Last Resort) très en forme.

Entre le fait qu’il soit homosexuel mais aussi quelqu’un qui semble difficile à sourire, le tout est tellement incongru que cela devient déjà un espace de rire en soi. Le personnage nous convie donc dans ses petites astuces afin de donner à Peralta l’envie de travailler différemment et plus sérieusement. C’est un peu une sorte de père pour cette grande famille du commissariat de Brooklyn dépeint dans la série. Mais mon personnage préféré dans Brooklyn Nine-Nine c’est très probablement Terry. Incarné par Terry Crews (Tout le Monde Déteste Chris) ce personnage va petit à petit nous montrer son petit coeur d’artichaut et surtout son côté père poule à la merci de ses filles, délivrant alors de grands moments de comédie (je ne me suis toujours pas remis de l’épisode du château de princesse). Bien évidemment le reste des personnages a ses atouts que cela soit Diaz ou encore Santiago sans parler de Boyle. Ce dernier est amusant dans le rôle du loser qui tente de se faire une place au milieu du commissariat et surtout de faire tomber dans ses bras la plus belle femme de son travail. On peut aussi être séduit par Gina, un personnage qui est souvent là pour donner une petite réplique amusante, comme peut le faire Jerry ou Donna dans Parks & Recreation.
brooklynninenine.jpgOn retrouve énormément de Parks & Recreation dans Brooklyn Nine-Nine. Notamment car la série ne se veut pas vraiment policière. Elle passe donc énormément de temps sur ses personnages et elle ne veut pas non plus être cloisonnée à la série de bureau. Elle sort donc ses personnages de leurs petites intrigues policières (qui sont généralement bien trouvées) afin de donner des trucs plus personnels à chacun. Que cela soit passer une soirée chez Holt et l’homme de sa vie (un grand moment d’ailleurs, surtout quand les filles découvre le DVR de Holt et ce qu’il aime regarder). En parlant de DVR, il y a de nombreuses références à la pop culture qui sont faites dans la série. Par ailleurs, quand on voit que derrière Brooklyn Nine-Nine se cache aussi un duo de réalisateur très bon dans leurs domaines (la comédie) : Phil Lord et Troy Miller (21 Jump Street et la suite à venir), on ne peut qu’être complètement séduits. Finalement, j’ai hâte de voir ce que la seconde saison de Brooklyn Nine-Nine va bien pouvoir nous réserver. Il y a sans aucun doute encore énormément de potentiel là dedans, suffit juste que la série l’exploite.

Meilleur épisode : 1.22 « Charges and Specs »

Pire épisode : 1.18 « The Apartment »

Place dans le classement de l’an dernier : Nouvelle entrée

Commenter cet article

thomas 23/06/2014 21:59


La TRES bonne surprise de cette année, je ne voulais pas forcément la regarder lorsque j'ai vu la bande annonce et puis j'ai quand même succombé au premier épisode...qui m'a assez vite mené à la
suite pour découvrir une série dans la droite lignée de Parks and Recs et qui ne peut, à mon avis, que se bonifier au fur et à esure des saisons avec des comiques de répétitions et des
personnages qui ont toujoyrs de nouvelles histoires à raconter!


Vivement la saison 2!

cha 23/06/2014 21:36


L'une des meilleures comédies de la saison pour moi. J'ai adoré chaque épisode et les personnages. Mon préféré est Boyle qui est tellement décalé par rapport aux autres. Mais ils sont tous drole
et attachant, le capitaine est une vrai personnage comique, Santiago me fait toujours sourire avec son envie d'être la meilleure et surtout de plaire au capitaine, Gina sort toujours la phrase
décalé... J'aime aussi que la série ne se centre pas trop sur Jake, c'est un très bon personnage, mais les scénaristes ont réussit à trouver un bon équilibre, j'espère qu'ils vont le garder et
qu'on aura pas un personnage utilisé à outrance (comme Sheldon ou Barney).


Je trouve aussi que la série utilise très bien son milieu, les enquêtes policières sont bien ficelé et plus ou moins original. Les personnages aiment vraiment leurs boulots et c'est appréciaible,
avant de voir la série j'avais un peu peur que ça soit centré sur une équipe de bras cassé et qu'on se moque de leur travail.


En tout cas, j'ai hate de découvrir la saison 2 en espérant qu'elle continuera sur sa lancée et qu'elle réussira à évoluer avec le temps.