Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 40 - Bates Motel (Saison 1)

21 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2012-2013

BATES-MOTEL-Season-1-Poster.jpg
Ce que je trouve d'assez intelligent mine de rien c'est d'avoir voulu tenter de faire une série prequel de Psychose tout en la situant de nos jours. C'était quelque chose d'excellent à faire et qui a été fait brillamment. En tout cas, on ne peut pas reprocher aux scénaristes d'avoir réussi leur coup. La série, dans son intégralité était plutôt réussie et m'a surtout replongé dans l'univers d'Alfred Hitchcock au détour de quelques clins d'oeil malicieux. Bates Motel est une série assez étrange. D'un brillant pilote, presque sans fautes, nous sommes passé à une saison assez complexe enchainant les intrigues parfois un peu tirées par les cheveux et les histoires d'une petite ville où tout le monde semble cacher un secret. Je suis fasciné par ce genre de séries qui me rappelle toujours Twin Peaks. Ce n'est pas une mauvaise idée que d'être comparé à une telle série étant donné que Bates Motel tient plutôt bien la comparaison sur certains aspects. Les petites villes des Etats-Unis dans lesquelles il se passe toujours tout un tas de mauvaises choses me plait tout particulièrement.

Surtout que l'on ne s'y attend pas du tout car oui, des cliffanghers surprennent avec une certaine efficacité les téléspectateurs. Bates Motel est donc ce que je pouvais rêver si je pouvais rêver d'une série adaptée de cet univers. En plus d'avoir conservé les décors originaux (la maison des Bates, le motel, …), tout est tout simplement brillant. Au premier abord nous n'avons pas l'impression que nous sommes de nos jours entre les vieilles voitures, l'ambiance très vieillottes et les décors. Il faut que l'on voit apparaitre un smartphone à l'écran pour comprendre que ce n'est pas les années 60. Le pari était risqué, celui de dénaturé complètement l'histoire et de perdre en ligne de compte que derrière, il y a une finalité (celle de Psychose). Sauf que Carlton Cruse et ses équipes, sont parvenus à transformer un univers brillant en une série passionnante. Quelques défauts sont venus se greffer à la série (notamment quelques intrigues secondaires à la peine comme le mystérieux client qui aurait très bien pu passer moins de temps dans la série, ses élucubrations ne servant pas nécessairement le récit).
Bates.Motel.S01E04.jpgL'autre très bonne idée de Bates Motel a été d'engager Vera Farmiga. Cette actrice brillante va se révéler au fil des épisodes comme le meilleur choix possible. Je ne m'attendais pas nécessairement à êtres subjugué par le talent de cette actrice mais je suis ravi de voir que les efforts fait par les scénaristes ont payés. De plus, on sent que Bates Motel a encore tellement de choses à nous raconter alors qu'au départ, ce n'était pas si complexe et vaste que ça comme histoire. C'est avant tout un drame familial, une histoire d'amour complexe, un complexe d'Oedipe raté pour Norman, une mètre ultra protectrice, un fils psychopathe qu'elle n'a jamais voulu faire soigner. Petit à petit Bates Motel nous en apprend un peu plus sur ses personnages avec une certaine efficacité. Même Norman sur lequel j'avais quelques réserves au premier abord m'a énormément séduit. Freddie Highmore avait déjà la tête de l'emploi mais en plus de ça il devient de plus en plus effrayant.

Je trouve que cet acteur incarne à merveille la folie. Ce qui est assez étrange quand on avait pu le voir dans des rôles de super gentil dans des films destinés à un public plus adolescent. Je suis content de voir que Bates Motel évolue dans une très bonne direction et que les choses peuvent prendre une forme bien plus intéressant que l'on ne pourrait le penser. Par ailleurs, je suis certain qu'il y aura une saison 2 brillante. Elle méritait en tout cas une belle place dans ce classement et ce même si tout n'était pas réussi. Il y a fait quelques couacs mais ce n'est pas une mauvaise chose car cela permet aussi de voir jusqu'où Bates Motel peut aller et surtout dans quelle direction elle peut réellement évoluer. Enfin, la narration de Bates Motel est plutôt fluide et prenante. La construction des épisodes fait que ceux ci sont énergiques la plupart du temps et parviennent également à enclencher une belle mécanique.

Meilleur épisode : 1.08 "A Boy and His Dog"

Pire épisode : 1.04 "Trust Me"

Place dans le classement de l'an dernier : Nouvelle entrée

 

Et n'oubliez pas de voter pour vos séries préférées de la saison 2012/2013

Les Stagiaires : Bande annonce

Commenter cet article