Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

{CLASSEMENT} - 5 - Rubicon (Saison 1)

10 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Classement 2010-2011

rubicon.jpg

 

{CLASSEMENT} - 5 - Rubicon (Saison 1)


Bon, je n'ai toujours pas digéré l'annulation de Rubicon mais il faut faire avec… AMC lançait l'été dernier ce qui est à mes yeux l'une des meilleurs nouveautés de ces dernières années. Il faut dire qu'elle avait un thème pour me plaire : les conspirations. J'étais donc aux anges de pouvoir découvrir une série de ce genre là. Mystérieuse et plutôt étrangement déroutante au début, elle a su me charmer par ses intrigues bien gérée et surtout à des situations parfaites. Rubicon c'est presque mieux que toutes les séries de AMC. Oui, tout du moins, je suis tellement admiratif de Breaking Bad et Mad Men que j'aurais du mal à choisir mais quand même. Alors que la chaîne a pour habitude de lécher ses productions, celle ci reste étrangement très sobre, derrière un scénario étoffé et surtout très complexe. On ne fait pas dans la démesure. Ce n'est pas le but de la série. Bien au contraire, le tout est de tenter de nous plonger dans un univers de peur et où il ne fait pas vraiment bon vivre.

Alors Will le héros est un personnage qui a su allier ses différentes influences avec l'intrigue de la saison. Tantôt homme espiègle, homme intelligent et surtout donnant beaucoup de références à un cinéma d'espionnage aujourd'hui en désuétude, ça m'a fait plaisir de me sentir comme à la maison. Rubicon a voulu changer le monde des séries d'une manière presque unique en son genre. C'est notamment intéressant pour tout ce que Will va découvrir petit à petit, des micros en passant par le moment où on va vouloir l'assassiné et où son patron va venir l'aider. Il y a Spangler, le grand manitou de l'agence de décodage. Je me demandais au début si ce personnage allait pouvoir garder tout son mystère jusqu'au bout et au final, la boucle est bouclée. On livre une fin très ouverte à de nouvelles possibilités. C'est pourquoi j'étais donc forcément très déçu de l'annulation.
rubicon110-03.jpgMais Rubicon c'est aussi pleins de sujets d'actualité et notamment des attaques militaires et autres, sur lesquelles l'API travaille. L'intrigue qui est suivie par l'équipe de Will toute la saison avait son pesant d'or. C'était ni trop employé au risque de noyer l'intrigue principale de la série, mais également suffisamment pour garder un esprit très fin et malin qui nous livre des petits éléments au fur et à mesure des épisodes. C'est pourquoi au début de la saison on se demande bien où l'on va et comment tout va réussir à prendre un point de chute et puis au final, tout est magistralement bien développé. Je crois que comprendre que Rubicon est quand même bien mieux qu'une série, c'est une jolie réflexion sur le monde d'aujourd'hui et comment se traduise les évènements que l'on voit aux informations vu d'un point de vue très différent du notre.

Ce que je regrette le plus ? L'annulation ? Oui. La non édition de la série en DVD ? Egalement. Deux points, deux coups de poignards de la part de AMC qui a préféré sortir une seconde saison de The Walking Dead, nouveauté la plus décevante de la saison dernière. Alors Rubicon me manque, et dès que j'en parle, je me suis orphelin, comme si l'on m'avait volé un enfant. J'étais complètement fan de la série l'été dernier, impossible de décrocher les yeux de chacun des épisodes. J'hésite même à revoir la saison, de peur de plonger dans une catharsis sans fin qui me rendra bougon et morne à l'idée de voir de nouvelles séries.

Meilleur épisode : 1.12 "Wayward Sons"
Pire épisode (traduisez par plus faible épisode) : 1.01 "Pilot"

Commenter cet article