Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : 1911 - Révolution, révolte biaisée...

2 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

1911_revolution.jpg

 

1911 : Révolution // De Jackie Chan et Zhang Li. Avec Jackie Chan, Binbing Li et Winston Chao.


Sorti pour les 100 ans de la fameuse Révolution chinoise, ce film est aussi… le 100ème film de Jackie Chan. L'acteur chinois a donc tourné cent films dans toute sa carrière, un exploit assez rare à ce que je sache mais réellement impressionnant avant tout. Je n'ai jamais attendu ce film avec une grande impatience, surtout que pour ce qui est de la justesse historique, à mon avis il faudra repasser. Du coup, j'y suis aller sans rechercher grand chose si ce n'est du grand spectacle, de l'esbroufe et des scènes impressionnantes. La mise en scène, très léchée, arrive à donner de l'envergure à un film qui malheureusement manque clairement d'unité. On passe d'une partie à une autre, d'un personnage à une autre, sans chercher à faire de lien (si ce n'est cette fameuse Révolution). Le film aurait pu être très passionnant si seulement les producteurs du film s'était donner plus de moyens pour le réussir.

Le 10 octobre 1911, des militaires s'insurgent dans une caserne de Wuhan. Dès le lendemain, les rebelles contrôlent la ville. Ce mouvement est le point de départ d'un soulèvement politique plus vaste, qui aboutira au renversement de la dynastie des Qing, au pouvoir depuis 268 ans. C'est la révolution Xinhai ; elle marque la naissance de la République de Chine.

L'histoire de 1911 : Révolution est donc une partie de l'histoire de la Chine. Vu comme ça je trouve que c'est une chose intéressante car j'ai rarement l'occasion de voir des films historiques sur ce pays. Il faut bien avouer que le genre des films asiatiques est assez spécial et m'a toujours repoussé (ce qui n'aide pas vraiment à se plonger dans l'univers). Sauf que 1911 : Révolution avait plusieurs avantages, et notamment cette volonté de raconter une histoire grande, de prouver que la Chine est une puissance mondiale (on voit pertinemment que c'est le message). On veut nous montrer aussi que la Chine est un pays qui a su s'émanciper des pays occidentaux tout seul grâce une révolution. Jackie Chan passe évidemment pour le héros de cette histoire, un héros qui… ne meurt pas. C'est en tout cas comme ça qu'il est présenté. Le roi de la cabriole et des splendides chorégraphies laisse tomber son humour pour un registre sérieux.

Et justement, le problème c'est qu'en se donnant un air sérieux il ne voltige plus du tout dans les airs. J'avais envie de voir aussi des scènes spectaculaires en termes d'action et de combats. Surtout que les asiatiques sont reconnus pour leurs arts martiaux. Jackie Chan réalise un film ambitieux avec aussi assez peu d'envergure. Notamment pour ce qui est du début du film. Le spectacle est là mais seulement à moitié. Les scènes de combats sont trop courtes et ne permettent pas de s'imprégner pleinement de l'aventure qu'a été cette Révolution. Le film préfère donc se concentrer sur les petites histoires de couloirs (et surtout dans la seconde partie du film). Et puis 1911 : Révolution manque clairement d'émotions. A croire que Jackie Chan n'a pas pris exemple sur certains films asiatiques (que j'ai pu voir) et qui exploitent l'émotion avec beaucoup de dextérité. Un scénario bancal pour un film ambitieux. Malheureusement.

Note : 4/10. En bref, 1911 : Révolution apparait plutôt comme le rêve de Jackie Chan de montrer sa vision des choses. Un film qui manque d'empathie et d'action pour laisser place à un univers bavard.

Commenter cet article