Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : A Very Harold & Kumar 3D Christmas, aventures déjantées

22 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

a-very-harold-and-kumar-3d-christmas.jpg

 

A Very Harold & Kumar 3D Christmas // De Todd Strauss Schulson. Avec John Cho et Kal Penn.


Après deux très bons volets, Harold et Kumar étaient de retour en décembre dernier aux Etats-Unis pour nous offrir de nouvelles aventures. Des aventures qui ont falaise ne jamais voir le jour avant longtemps puisque Kal Penn s'était engagé politiquement après du très cher Barack Obama. Mais finalement il a quitté la vie politique pour redevenir acteur et ça, c'est super cool. Il retrouvait donc son partenaire de cinéma John Cho dans leurs rôles respectives d'Harold et de Kumar. Et je moins que l'on puisse dire c'est que le film en lui même est plutôt pas mal (même si pas aussi drôle que prévu et pas vraiment à la hauteur des deux premiers volets). Clairement le film est là pour nous satisfaire de l'esprit de Noël et c'était pas non plus une mauvaise idée. Le schéma du film n'est pas sans rappeler un bon Friday Night avec Ice Cube. Avec ce nouvel opus on retrouve donc les personnages quelques années plus tard. Chacun a trouvé un nouveau meilleur ami et une nouvelle vie meilleure.

Nouvelles aventures (déjantées) d'Harold et Kumar.

L'histoire est donc classique, tout partant d'un simple sapin de Noël pour finir avec le père Noël. On connait l'esprit un peu tordu de ces films, du tout, tout ce qui n'est même pas réel passe très bien. Il y aura même un trip en motion capture que j'ai trouvé très mignon et qui collait parfaitement avec l'esprit déjanté des personnages, de plus que cela pourrait très bien se rapprocher des trips sous diverses drogues. L'idée était également de nous fournir quelques frissons puisque le film est en 3D. Le développement du film est également classique pour un film de Noël entre les frasques de Kumar et la belle famille d'Harold qui n'arrive pas à l'accepter ou encore le jeune homme qui couche avec la fille d'un grand manitou de la mafia russe (le petit film de présentation du personnage était assez marrant bien que pas excellent non plus). Ce troisième volet des aventures de Kumar arrive malgré tout décrocher quelques bonnes scènes et puis le rire est là ce qui permet de passer un très bon moment.

L'apparition de Neil Patrick Harris était une bonne idée aussi bien pour nous chanter des chants de Noël (très jolie scène) ou encore pour nous donner de l'autodérision (il embrasse son mari devant la caméra, ou encore fait croire qu'il aime encore les "pussy"). Cet acteur est toujours aussi bon et je regrette tellement qu'il soit enfermé dans How I Met Your Mother que je me force à regarder rien que pour lui la plupart du temps, étant le seul intérêt vraiment comique de la série depuis quelques années. Et son personnage dans la saga était présumé mort mais bon, c'est un gros bordel ce genre de films du coup, il est vivant (et à rencontrer Dieu). Ainsi, ce troisième volet se concentre surtout sur les bons sentiments et sur l'amitié des deux personnages. Cela reste un film sympathique qui même si il ne vaut largement pas les premiers volets, reste quand même bien au dessus du niveau des films de Noël en général et des comédies américaines de l'année dernière également.

Note : 7/10. En bref, c'est ravi que j'ai été de retrouvé des personnages que j'ai adoré.

Commenter cet article

Vince' 23/01/2012 15:04


Je suis vraiment content de revoir Kal Penn! Sa triste fin dans D.House était vraiment légère m'enfin... Toujours est il qu'il revient en grande forme, la séquence de stop motion est juste
épique! 


C'est Hors-sujet, mais je ne comprend vraiment pas ton aversion pour How I met your mother. C'est claire que le sujet commence à s'essouffler au bout de cette saison avec pour seules indices une
cheville et un parapluie, mais je trouve justement que l'arrivé de Kal dans la septième saison redonne un peu de dynamisme au groupe. Moi je commencais justement à me lasser de Barney, qui
devenait franchement lourd depuis une saison...