Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : All About Steve, un vrai "plouf" dans la marre !

8 Mai 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critique Ciné

All-About-Steve-1956.jpg

 

All About Steve // De Phil Traill. Avec Sandra Bullock et Bradley Cooper.


Mais où à bien pu partir le talent de Sandra Bullock ? En tout cas, ce film n'en fait pas état préférant parler d'une paire de bottes rouge et d'un pseudo Steve, qui, incarné par Bradley Cooper, encore un acteur qui a perdu du charme avec ce film.
Tout d'abord, il faut signaler que Sandra Bullock a obtenue un Razzie Award pour son rôle dans ce film, c'est l'équivalent des Gérards du cinéma chez nous quoi. C'est totalement mérité. Tiens, justement je vais débuter par Sandra. elle interprète une cruciverbiste qui fait des mots croisés, parle mots croisés, se lève mots croisés, enfin bref, vous l'avez compris, elle soûle tout le monde avec ses merdiques mots croisés même son patron. Ses parents tente de la sortir de cette routine incessante en lui offrant un rendez-vous arrangé avec un certain Steve, avec un "v" et pas "ph". La scène où elle découvre que son date est un canon de première, on nous lance le ralenti sur Bradley Cooper qui s'avance vers son rendez-vous. Elle, bien sûr cour se changer et enfile ses merdiques bottes rouge que l'on va suivre tout le long du film, une sorte d'intrigue fil rouge, tient ça porte bien son nom, raté. Enfin, Sandra Bullock nous offre un rôle ridicule et piètre, loin de certaines de ses performances comme dans The Blind Side qui a pourtant divisé la critique mais que j'ai vraiment trouvé exceptionnel pour la prestance et le jeu de Sandra. Une nouvelle comédie qui est bien loin de La Proposition qui avait eu le mérite de bien me faire rire.
Ensuite, l'histoire. C'est creux, pas de fond, pas de forme ou presque pas, rien quoi. Le bilan fait donc état d'un film, mortellement mort, où l'on accumule les coups fourrés qui plonge la tête la première contre un rocher. Même si l'on nous offre quelques moments drôles, le reste de l'humour reste gras et n'arrivant qu'a me faire sourire. La cruche de service alias Sandra Bullock ou encore le mannequin de vitrine Bradley Cooper n'arrivent pas à réitérer ce qui m'avait séduit dans Very Bad Trip et La Proposition, deux bons films avec leurs défauts certes mais là, c'est horrible.
Enfin, le film en lui même. C'est un gros raté un compteur. Rien que l'affiche du film avait réussie à me refroidir et bien j'ai vraiment perdu mon temps devant ce film d'1h30. La réalisation patauge dans le petit bassin, autant dire dans la cour des petits et pourtant l'idée aurait pu être bonne. En effet, moi le pitch me donnait envie, le casting également mais comment une idée banale certes mais intéressante a pu être un aussi gros raté cinématographique avec pourtant, deux poids du cinéma comédies américain.

Note : 2/10. En bref, un film qui n'a décidément aucun véritable charme pataugeant dans le ridicule et la fleur de rose. Raté.

Commenter cet article

Franck Steinel 25/05/2010 05:44



Pardonnez moi d’enfoncer le clou mais je viens de revoir le film et j‘ai autant si ce n‘est d‘avantage encore apprécié ce qui m‘avais poussé à l’aimer la première fois.


le jeu de l’actrice est vraiment excellent; à chacun d’en juger mais je vous invite à le revoir le cas échéant, les situations sont cocasses et le montage est réussit là où il peinait dans
La proposition par exemple; le fond qui vous semblait faire si cruellement défaut au film m’est apparu cette fois de façon bien plus évidente et peut se résumer ainsi, l’on gagne
toujours à rester soi même!


Que dire d’autres? Bradley Cooper ne perds pas autant ici que vous voulez bien le dire, il est la tentative de normalisation d’une jeune femme dont la vie sentimentale laisse la place à un grand
vide pour cause de singularité, il tient brillamment son rôle de gars très normal,c’est sans doute ce contre emploi qui peut laisser dubitatif, Hollywood tentant plutôt de nous
le vendre comme un serial beau gosse.


La différence et la difficulté à s’insérer quand on ne se reconnaît pas dans ce que l’on attend de vous, la volonté de normaliser les gens alors que tout le monde est différend et semblable aux
autres dans sa différence, à chacun la sienne c‘est tout. Le message est ici un message de tolérance et d’acceptation mais bon dans une comédie lire entre les lignes quand l’amusement pour
moi ou l’ennuie dans votre cas prend le dessus ne semble pas forcément évident, la preuve.


Amicalement, Franck.



Ca Deborde De Potins ! 25/05/2010 12:52



Bonjour,


Ne vous inquiétez pas, vous n'enfoncez pas le couteau dans la plaie, j'aime bien que les gens donnent leur avis, c'est fait pour ça les commentaires, c'est un lieu d'échange.



Franck Steinel 20/05/2010 13:49



La question n’est pas d’aimer Sandra Bullock ou pas mais de savoir si All about Steve est une bonne comédie.


On peut imaginer que pour vous l’autosuggestion à joué à plein. Convaincu d’aller voir un mauvais film avec une mauvaise, la plus mauvaise (!) prestation de l’année, dixit les razzie awards, vous
n’aurez pas passé un bon moment mais ce n’est qu’une hypothèse.


Quoiqu’il en soit, c’est à chacun selon sa grille de lecture. C.Q.F.D



Franck Steinel 20/05/2010 00:42



Merci de votre appréciation.


Il est remarquable que Sandra Bullock est également productrice ici en plus d’être actrice. Cela sous-tend que les choix qui sont fait le sont délibérément or, on remarquera la récurrence avec
laquelle elle met en avant des intrigues et des personnages volontairement simple mais qu’à contrario de ce à quoi l’on peut s’attendre en général dans ce genre de cas, ce n’est jamais pour faire
rire à bon compte. Elle réussi en restant des plus légère, sans tomber dans la démagogie ou le pathos, à rendre ces caractères attendrissant et plein finalement de ces failles qui font
l’expression la plus proche de ce que nous sommes.


Cela fait des films de l’actrice productrice des œuvres pleines d’humour et de légèreté, mais aussi de respect pour ces personnages et ses spectateurs, voilà peut-être le secret de la popularité
d’une actrice qui semble attiré la sympathie des foules…; et de ce film une réussite.



Ca Deborde De Potins ! 20/05/2010 00:57



Très poétique tout ça. J'ai l'impression d'avoir été trop dure avec le film. Attention, pas que j'aime pas Sandra Bullock car je l'adore tout comme Bradley Cooper d'ailleurs.



Franck Steinel 12/05/2010 00:48



Ce film est une véritable bouffé de bien-être et d'optimisme avec en fond une discrète critique des médias et de leurs capacité à basculer rapidement dans l'amalgame, la
manipulation et le manichéisme. Ne nous y trompons pas ce film est, reste et demeure une comédie légère et enlevé, porté à bout de bras; les personnages secondaires sont tous excellent dans leur
registre; par une Sandra Bullock en grande forme, l'actrice est ici l'égale des grands d'Hollywood dans le registre délicat de la composition humoristique, elle ne se contente pas de jouer un
personnage, elle lui donne corps et crédibilité.


Difficile en effet de ne pas voir dans cette exceptionnelle prestation de l'actrice récemment oscarisé le talent d'un Jerry Lewis. Il faut espérer que ce film rencontre le succès publique qu'il
mérite et fasse une nouvelle fois la preuve du fossé qui existe entre la critique facile et l'art délicat de la composition drolatique et touchante qui sait touché l'audience dont elle ne se
moque pas en lui servant un divertissement à consommer sans modération aucune



Ca Deborde De Potins ! 12/05/2010 08:31



Merci d'avoir donner votre avis. Vu comme ça je changerais presque d'avis, belle composition en tout cas. ^^