Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Arthur 3 La Guerre des Deux Mondes, et si...

13 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19493858.jpg

 

Arthur 3 La Guerre des Deux Mondes // De Luc Besson. Avec Freddie Highmore et Mia Farrow.


Je suis encore un grand enfant et en tant que grand enfant je me devais de voir ce troisième et dernier volet de la saga de Luc Besson : Arthur et les Minimoys. Je suis partagé sur ce dernier volet car d'un côté j'ai passé un bon moment avec ce épisode mi-humain mi-monde des Minimoys avec Maltazard et autres canailles comme ces moustiques géants. C'était très enfantin et faut avoir l'esprit de ce genre pour apprécier le film, les gens qui ont l'esprit aussi vieux qu'un pruneau desséché, passez votre chemin.
Maltazard a réussi à se hisser parmi les hommes. Son but est clair : former une armée de séides géants pour imposer son règne à l’univers. Seul Arthur semble en mesure de le contrer… à condition qu’il parvienne à regagner sa chambre et à reprendre sa taille habituelle ! Bloqué à l’état de Minimoy, il peut évidemment compter sur l’aide de Sélénia et Bétamèche, mais aussi – surprise ! - sur le soutien de Darkos, le propre fils de Maltazard, qui semble vouloir changer de camp. A pied, à vélo, en voiture et en Harley Davidson, la petite troupe est prête à tout pour mener le combat final contre Maltazard. Allumez le feu !


Je sors nostalgique du visionnage de ce film. En effet, j'avais adoré le premier volet comme un enfant attendrait son premier GI Joe (oui, je suis passé par là). Luc Besson peut être le pire des assassins du bon cinéma français, il n'en reste pas moins un bon conteur. Il livre ici l'adaptation formelle et convenue, bien que moins savoureuse de son livre. Pour avoir lu les opus, je trouve que les films n'ont pas la même magie mais qu'importe, le plaisir des effets visuels est d'en mettre plein la vue, ce n'est pas tant le scénario en filigrane qui est le plus intéressant car le délire en lui même est là. Quel plaisir de revoir le monde des Minimoys.


C'est peut être ce qui manque le plus à ce film, on est trop dans notre monde. Bien que la transposition des personnages dans notre monde est plutôt bonne et utilisée sympathique (j'ai adoré les scènes dans la maison, c'était drôle et enfantin comme j'aime bien). Les décors sont un point faible du film, enfin, la ville. C'est trop en carton pour être croyable. Mais le plaisir reste entier quand on nous livre des blagues de CP que j'ai pas honte d'aider. Alors oui, peut être que mon esprit enfantin dégouline et vient de percé mon cerveau mais qu'importe, Arthur 3 c'est pas le film de l'année, ni le meilleur divertissement qu'il existe mais c'est assez plaisant pour passer un bon moment en famille.

Note : 6/10. En bref, même si un peu de la magie du premier volet s'est évaporée, le plaisir de retrouver les personnages est toujours là. Les effets visuels sont au rendez-vous.

Commenter cet article

iKkyu 14/03/2011 06:33



J'ai bien rigolé devant ce Arthur 3, comparé au deuxième. Mais c'est vrai que la ville est vraiment en carton