Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Arthur, une fable moderne fabuleuse

29 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19670173.jpg

 

Arthur, un amour de milliardaire // De Jason Winer. Avec Russell Brand, Jennifer Garner et Helen Mirren.


Etonnante fable de la vie humaine, Arthur surprend par sa gentillesse, sa justesse et surtout ses bons sentiments distillés de la meilleure façon qu'il soit, pour éviter le pathos. Je me questionne sur l'échec de ce film qui pour moi est tout simplement, l'une des meilleurs comédies de l'année. C'est fabuleux comment Russell Brand arrive à être aussi excentrique. Entre son accent, ses manières, les dialogues raisonnaient parfaitement et avec délicatesse. Le film ne se prend pas la tête et s'amuse. Alors certes, il faut peut être laissé son regard de blasé à l'entrée du cinéma pour voir ce film, mais en tout cas, l'amusement est garanti, les rires sont là, l'émotion aussi. On a un schéma classique certes, mais c'est traité avec originalité et sans faire dans l'égocentrique.

Arthur Bach est un homme qui s’est toujours fié à deux choses : sa fortune quasi-illimitée et le bon sens terre à terre de sa nourrice de toujours pour faire face à toutes les situations. Il doit cette fois affronter son plus grand défi, choisir entre un mariage arrangé qui lui permettrait de continuer à vivre luxueusement, et un avenir incertain avec ce que l’argent ne peut pas acheter —Naomi, la seule femme qu’il ait jamais aimée. Avec l’imagination de Naomi et les quelques conseils peu orthodoxes de Hobson, Arthur prendra le plus grand risque de sa vie et apprendra enfin ce que veut dire être un homme.

L'histoire en elle même était vraiment joli. C'était tout droit sorti d'un conte pour enfant. On nous raconte l'histoire avec jovialité, sans en faire des caisses sur le côté débile de certains éléments du film. Le personnage d'Helen Mirren, alias Hobson, est génial. L'actrice lui donne le côté mielleux qu'il fallait et Russell Brand donne toute la dimension nécessaire à son personnage. J'ai adoré le côté complètement exagéré de certaines scènes comme quand il est déguisé en nounours, ou bien avec Susan accrochée par le lit flottant, l'extravagante scène à Grand Central Station. Tout tient au final presque du rêve, et le film réussi à le faire merveilleusement bien.

L'humour est là et Russell Brand y est pour beaucoup. A la fois son personnage et l'acteur sont aussi loufoque qu'il le fallait. Je ne suis pas déçu, j'ai bien rigolé à beaucoup de choses. Helen Mirren qui entre dans les délires de son "enfant" (car bon, elle l'a quand même élevé plus que sa vraie mère) c'est aussi intéressant. Il y a aussi Jennifer Garner, qui m'a déçu. Elle est tout sauf intéressant, je dirais même pathétique. C'est son personnage de folle qui veut le pouvoir de l'entreprise Bach. Au final, Arthur est un film candide et dans l'air du temps. Il se moque de la crise et fait rêver. Les extravagances et la vie extraordinaire de ce grand enfant tiennent d'une jolie fable qui est conté avec malice ici. Un film à avoir… assurément.

Note : 7/10. En bref, je suis surpris par la qualité de cette comédie. Fraîche et nouvelle, le genre est renouvelé par un côté fabuleux dépeint comme un conte pour enfant.

Commenter cet article