Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Associés contre le crime..., insipide adaptation...

24 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20145552.jpg

 

Associés contre le crime… // De Pascal Thomas. Avec Catherine Frot et André Dussollier.


Trop c'est trop. Après nous avons donné un sympathique Mon petit doigt m'a dit, et un assez médiocre Le crime est notre affaire, Pascal Thomas poursuit les aventures de Prudence et Bélisaire au cinéma avec Catherine Frot et André Dussollier dans les rôles titres. Sauf que Associés contre le crime... est une catastrophe. Une sorte de film que l'on préfèrerait largement oublier. Durant l'introduction, on retrouve le sel de cette saga, et je me suis donc dit que j'allais trouver ce film plutôt sympathique. Sauf que rapidement, l'histoire adaptée devient à la fois rocambolesque et complètement débile. Passez moi l'expression. Le problème c'est que Associés contre le crime... est un film insipide, qui tente de prendre le téléspectateur de haut avec toute la science de son héroïne. Sa perspicacité légendaire n'était pas une mauvaise chose dans les précédents opus (bien que je ne suis pas un grand fan de Catherine Frot), mais là trop c'est trop.

Prudence et Bélisaire Beresford ont décidé de prendre un repos bien mérité. Mais une richissime héritière russe disparaît, et Prudence ne résiste pas à l’appel du danger… Bélisaire est bien obligé de suivre sa turbulente épouse. L’enquête va les conduire sur les traces d’un mystérieux savant qui détient le secret de l’éternelle jeunesse…

J'ai eu l'impression de plonger dans le pire opus des aventures de James Bond (Moonraker), vous savez, ce film qui était tellement improbable qu'il en était devenu si ennuyeux et pathétique. Associés contre le crime... c'est un peu le pire film de Pascal Thomas, celui que j'avais bien aimé dans d'autres exercices comme par exemple L'Heure Zéro avec Chiara Mastroianni. Encore une fois il fallait attendre les décors, dépaysant il est vrai, pour satisfaire un spectateur qui se demande ce qu'il fait là. Quand je vais voir une adaptation d'Agatha Christie, je m'attends à retrouver ce qui fait l'essence même de l'écrivaine, sauf que Pascal Thomas a choisi d'être un rebelle et s'en écarte volontairement sauf que pour moi, c'est une catastrophe. Ce que j'aime dans les polars d'Agatha Christie c'est qu'il y a une association parfaite entre le crime et les personnages. Cette fois ci Associés contre le crime... se perd dans des élucubrations particulièrement ronflantes sans compter sur les séquences avec le père de Prudence et son cirque qui m'ont légèrement donné envie de boire une carafe de whisky pour m'endormir.

Je dois être certainement de plus en plus fermé vis à vis de ce cinéma français sans envergure qui tente de rester entre les lignes pour ne pas surprendre le spectateur. Car avec Associés contre le crime…, personne ne peut être réellement surpris. C'est en tout cas ce que j'ai ressenti et malheureusement… seul les acteurs sont là pour tenter de sauver ce naufrage encore plus catastrophique que celui du Titanic. Rien ne semble donc pouvoir rattraper Associés contre le crime... qui achève la trilogie de Pascal Thomas sur une note particulièrement insipide et ennuyeuse. Je me demande si un quatrième opus verra le jour mais vu les scores au box office de celui ci, pas sûr. D'autant plus que Pascal Thomas réalise ici ce que l'on aurait très bien pu voir sur France 2. Cela me méritait certainement pas une sortie au cinéma. Allez, que Pascal Thomas lise de nouveau du Agatha Christie arrête de nous faire croire que ce qu'il en fait en est, merci.

Note : 2/10. En bref, ridicule, insipide et ennuyeux.

Commenter cet article