Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Bad Lieutenant, un vrai trip sous acide !

19 Mars 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critique Ciné

Nicolas_Cage_in_Bad_Lieutenant-_Port_of_Call_New_Orleans_Wa.jpg

Bad Lieutenant, Escale à la Nouvelle Orléans // De Werner Herzog. Avec Nicolas Cage.


C'est très certainement le film le plus barré de l'année. En effet, difficile de ne pas succomber à ce trip sous acide, un film complètement dénué de sens à certain moment. A la sortie de la salle, je me suis demander ce que Cage et Herzog avait bien pu fumer ou même sniffer.
Tout d'abord, l'histoire. Nicolas Cage incarne un lieutenant (Terence McDonagh) à la Nouvelle Orléans, qui s'est rompu le dos à cause d'un sauvetage d'un prisonnier lors de l'ouragan. Il est alors diagnostiqué avec un lumbago à vie qui l'oblige à prendre des médicaments pour compenser le mal que son dos lui fait. Les médicaments ne lui suffisant plus, il va s'enfoncer dans la drogue et même les plus dures. En parallèle, son enquête sur le meurtre d'une famille piétine. Une histoire et une trame classique avec un scénario quelques peu original mais qui n'est pas le point de chute du film, celui qui fait que l'on tombe littéralement sur le cul. De plus, pas de véritable twist final, de retournement de situation, pas de quoi être finalement transcendés par l'histoire.
Ensuite, Nicolas Cage. C'est certainement LA raison numéro 1 d'aller voir ce film. Sur la longueur de sa carrière, il n'a jamais atteint à mon humble avis un tel niveau de connerie aussi bien manipuler et jouer. C'est l'un des rôles de sa vie alors que ce film a été un vrai bide commercial aux US même si son budget a été rembourser. Cage vit son rôle comme si c'était lui et j'en ai été tellement retourné que toutes ces nouvelles mimiques : regards fous, éclats de rire de cinglés, sourire maléfique et démarche courbée. Une sorte de Horatio Caine à la Nouvelle Orléans sous acide et le tout avec Cage pour l'interprêter. L'histoire des iguanes sur la table ou du gangster qui se met à danger du breakdance au beau milieu d'une scène de tuerie au pistolet. On se demande quel trip nous faisait partager Cage mais j'ai totallement et pleinement accrocher.
Puis, le reste du casting. C'est pas le point fort du film. D'une part Eva Mendes est sous exploitée dans son rôle de prostituée et dénuer d'intérêt. Lorsque certains qualifient ce film de nanar, moi je dirais que ce personnage l'est complètement finalement. Eva ne m'a pas séduit pour un clou alors qu'elle était magnifique dans Live ! il y a 2 ans déjà. Ensuite, Val Kilmer c'est LE Mr qui sert à rien. On le voit au début et à la fin, rien de bien, un acteur qui n'a plus aucun talent et qui sort de sa chaussette comme dans ce film.
Enfin, pour la réalisation barrée de Herzog. Pour terminer, Herzog a voulu faire de son film un OVNI du cinéma et c'est plutôt réussi dans un certain sens. J'ai plutôt apprécier ce qu'il nous a fait avec sa caméra, ses effets de style et aussi les iguanes qui danse filmés à la mini DV.

Note : 7/10. En bref, un film complètement barré avec un Cage qui m'a bluffé au plus haut point. L'un des rôles de sa vie.

Commenter cet article