Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Beaucoup de bruit pour rien - Much Ado About Nothing

30 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21001031_2013042412101114.jpg

 

Beaucoup de bruit pour rien - Much Ado About Nothing // De Joss Whedon. Avec Amy Acker, Alexis Denisof et Nathan Fillon.


Joss Whedon est toujours bon quand il fait ce qu'il veut et après avoir découvert le très médiocre pilote de Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. cette semaine, j'ai été content de voir quelque chose d'autre du grand créateur qu'est Whedon. Avec Beaucoup de bruit pour Rien il ne créé pas grand chose dans le sens où il s'agit d'une adaptation de la pièce de Shakespeare du même nom mais il a tenté de moderniser cette histoire, mise en scène en noir et blanc et je dois avouer que le résultat est plutôt bluffant. Disons que ce qui a réellement aidé Joss Whedon dans cette histoire c'est le fait qu'il a réussi à s'approprier le récit et à en faire ce qu'il voulait. On le sent libre. Et puis il faut bien dire que Joss Whedon est un excellent dialoguiste ce qui aide forcément à faire transpirer du film les moindres scènes d'échanges de dialogues. Si cette comédie romantique fonctionne ce n'est pas seulement grâce au fait que c'est adapté d'une histoire de Shakespeare, mais bel et bien grâce au talent de tout ce beau monde qui a travaillé dans ce film.

Une version moderne d'une comédie classique de Shakespeare, sur deux couples d'amoureux qui ont un point de vue différent sur le romantisme et le sens des mots.

Si Joss Whedon était au four et au moulin (il a signé le scénario, la musique, le montage et la production), ce n'était que pour le meilleur. Beaucoup de bruit pour Rien a un charme fou et c'est instantané, dès les premières minutes. On est alors plongé au beau milieu de cette histoire d'amour entre Benédict et Béatrice tous les deux incarnés par des comédiens que le réalisateur connait bien. En effet, Alexis Denisof était Wesley dans Buffy contre les vampires et Amy Acker était Claire dans Dollhouse. Amy Acker qui est d'ailleurs une actrice que j'adore depuis Dollhouse et que j'ai toujours hâte de voir dans de nouveaux rôles (elle est actuellement parfaite dans Person of Interest sous les traits de Root). Joss Whedon, au travers de Beaucoup de bruit pour Rien parvient à rendre une sorte d'hommage à Shakespeare et c'est rare de voir au cinéma. La dernière adaptation en date date de 1993 et n'était pas aussi bonne que celui-ci. Loin de là. Le mariage entre la comédie, la romance et ce côté sombre qui rend le tout encore plus touchant m'a vraiment accroché.

Alors certes, parfois on sent quelques accrocs dans le rythme de Beaucoup de bruit pour Rien mais globalement j'ai vraiment passé un très bon moment. C'est très souvent drôle, très souvent plaisant et avec un tel casting on se laisse automatique portés du début à la fin sans réellement réfléchir. Avant de lancer le film, je dois vous avouer que j'avais un peu peur. Peur que celui-ci ne soit pas à la hauteur et m'ennui terriblement. Fort heureusement c'est tout le contraire qui s'est passé et j'ai donc été étonné. Surtout qu'adapter du Shakespeare n'est certainement pas la chose la plus facile à faire. Les dialogues de Joss Whedon sont fins et se diluent à merveille dans cet ensemble. Plus ou moins tout fonctionne dans ce film même si j'aurais presque aimé qu'à certains moments le film casse tout pour tout reconstruire. Cela manque ainsi de moments forts émotionnellement. Les émotions proviennent alors d'autres choses, pas forcément aussi bonnes mais tout de même très mignonnes.

Note : 7.5/10. En bref, une très jolie adaptation de Beaucoup de bruit pour Rien de Shakespeare.

Commenter cet article