Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Best Man Down, mariage déprimant

27 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21048054_20131009160501674.jpg

 

Best Man Down // De Ted Koland. Avec Justin Long, Jess Weixler et Tyler Labine.


Tout commence de façon assez joyeuse à un mariage et puis tout d’un coup le film plonge dans quelque chose de particulièrement dramatique. Le virage que prend le film, abruptement d’ailleurs, est une bonne idée. Cela change des films de mariage où les seuls drames n’engendrent jamais de mort. Cependant, Best Man Down est bien loin d’être aussi bon que Quatre Mariages et un Enterrement par exemple dans le registre. Je pense sincèrement que le problème c’est l’écriture de Ted Koland (Saints & Sinners, Fashion House) qui parfois devient un peu encroûtée au milieu des bons sentiments. Le film cherche constamment à nous permettre de nous souvenir de cet homme que l’on n’a pas connu au début du film mais que l’on va apprendre à connaître au détour d’anecdotes ou encore de flashbacks. Le reste est assez réussi, que cela soit la sobre mise en scène ou encore le casting qui est savamment choisi. Notamment Justin Long que je trouve tout en sobriété au milieu de ces deux personnages féminins qui vont l’entourer tout au long de cette histoire. Sans parler de Tyler Labine qui colle parfaitement au rôle du témoin complètement fou.

Après le décès de leur témoin, le jour de leur mariage, les mariés sont contraints d'annuler leur voyage de noces et retournent chez eux pour organiser l'enterrement. Mais tout ne va pas se passer comme prévu...

Avec une histoire comme celle-ci il y avait de quoi faire un film mémorable mais malheureusement j’ai l’impression que ce n’est pas du tout le cas. Disons que l’histoire tombe dans les facilités du genre et tout devient assez rapidement oubliable. Ce n’est pas comme si les films sur le deuil n’existent pas. La base de départ était bonne et intelligente. J’avais même l’impression que le film trouvait ici une vraie originalité. Puis tout d’un coup le film tombe dans l’énumération de séquences plus ou moins réussies sur la vie de cet homme que l’on va apprendre à connaître petit à petit comme je le disais plus haut. Du coup, Ted Koland ne parvient pas à capturer suffisamment de grands moments dans le film pour en faire un drame totalement réussi. Il choisit des terrains connus, surement dans le soucis de séduire des spectateurs qui n’ont pas envie d’être chamboulés dans leurs habitudes. L’autre problème c’est l’aspect comique. La comédie n’a pas toujours sa place dans le film et je trouve ça assez déplacé à certains moments. On a l’impression que le film veut nous faire rire mais cela ne fonctionne pas.

On aurait pu rire (notamment quand les personnages se souviennent de moments joyeux) mais il n’en est rien. La démarche de Ted Koland est pourtant honorable. J’aime bien les films où il fait bon boire un chocolat chaud devant emmitouflés dans une couette mais voilà, peut-être que le film aurait justement gagné à ne pas tomber là dedans de façon aussi simple. Le sujet aurait pu être traité sans arrondir les angles. C’est le problème de beaucoup de drames polies américains qui utilisent des codes connus du genre. Je retiens tout de même le casting et notamment Jess Weixler (Robyn dans The Good Wife) qui est ici touchante comme tout et nous donne l’impression de voir l’impression de voir quelque chose d’un peu différent. Mais malheureusement que ce n’est que par moment. Du coup, Best Man Down est une belle déception. Je m’attendais à un film réellement dramatique qui puisse m’émouvoir (car oui, j’aurais presque adorer pleurer devant ce film) mais il n’en est rien.

Note : 3.5/10. En bref, légèrement ennuyeux et pas toujours très soigné le casting est le seul vrai atout de ce drame.

Date de sortie : Directement en DVD

Commenter cet article