Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Bon à Tirer, puérilement drôle mais moralisateur

28 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19691443.jpg

 

Bon à Tirer (B.A.T) // De Bobby et Peter Farrelly. Avec Owen Wilson et Jason Sudeikis.


Comédie potache du duo américain à qui l'on doit Marry à Tout Prix ou encore L'Amour Extra Large, Bon à Tirer est finalement plus sympathique que ne laissait transparaître la bande annonce et le titre complètement débile. Certes, c'est le sujet du film, mais quand même. Entre blagues scabreuses (la femme qui va littéralement chier en éternuant reste un souvenir mémorable du film) et le comédie grossier de situation, tout y passe dans le cliché des hommes qui ont passé l'âge de dragué la minette. Owen Wilson et Jason Sudeiklis était sympathique dans ce film bourré de conneries. Et puis ce fût un plaisir de voir Jenna Fisher que j'adore dans The Office, certes dans un rôle ici régressif mais un peu différent.

Meilleurs amis du monde, Rick et Fred sont tous deux mariés depuis longtemps. Lorsqu’ils commencent à montrer des signes de lassitude à la maison, leurs femmes décident d’une mesure radicale pour mettre du piment dans leur vie conjugale : elles donnent à leurs hommes "carte blanche", une semaine de liberté totale où ils pourront faire ce que bon leur semble. Sans aucune question. Au début, cela ressemble à un rêve devenu réalité pour Rick et Fred, mais ils découvrent rapidement, dans des situations hilarantes, que leur idéal de vie célibataire -et eux-mêmes- sont totalement en décalage avec le monde réel.

Le sujet du film est hyper bancal. J'ai donc été déçu du développement de l'histoire. C'est cul-cul à mort sur les relations des deux héros avec deux femmes mais de très bons gags sont là pour tenter d'orienter le film vers quelque chose de potache. La morale du film est là, cela gâche vraiment la fin. J'aurais préféré qu'on évite cette débandade de sentiments. C'est donc très grotesque. L'histoire fait donc dans le désintérêt original, dans le déjà vu mais c'est divertissant. On rit sans même savoir pourquoi.

Au final, c'est pas un film à voir au cinéma. On a plutôt l'impression de perdre son temps qu'autre chose, mais à déguster entre amis chez soi, pour rire un bon coup c'est ce qu'il y a de plus vrai. Ainsi, on découvre un film peu subtil que les frères Farrelly connaissent bien. Leur humour gras est déjà bien rodé. Si ce film, qui aurait pu avoir la belle morale de Deux en Un, n'en a rien, c'est pas avec l'envie de voir un chef d'oeuvre mais plutôt de manger des chips et boire une bière qu'on a envie de voir ce film. Un peu misogyne sur les bords, caca-prout et enfantin, c'est souvent hilarant.

Note : 5.5/10. En bref, c'est souvent drôle, les Farrelly frappent avec leur humour ne dépassant par le stade vulgaire et presque scato, mais le film perd en élan avec sa morale dont au final, on ne veut pas.

Commenter cet article