Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Buried, un huis clos magistral...

24 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Buried_affiche.jpg

 

Buried // De Rodrio Cortès. Avec Ryan Reynolds.


Quand j'ai pris connaissance du pitch de ce film, j'ai eu peur. Je me suis poser tout à tas de questions. Comment un casting aussi peu connu et respecté que Ryan Reynolds pourrait-il tenir un film de 1h30 tout seul avec seulement une voix au bout du fil. Je m'avoue vaincu, le film était vraiment solide mais attention aux claustrophobe qui ne trouveront vraiment pas leur place avec ce film qui leur fera vraiment perdre toute notion du temps et de la respiration sous terre.
Ouvrez les yeux. Vous êtes dans un espace clos, sous 1 tonne de terre irakienne avec 90 minutes d’oxygène et pour seule connexion vers l’extérieur un téléphone portable à moitié rechargé. Tel est le destin de Paul, entrepreneur Américain pris en otage et enfermé dans une boîte. Le temps file et chaque seconde qui passe le rapproche d’une morte certaine…
Tout d'abord Ryan Reynolds. Il faut bien s'arrêter sur lui. C'est tout de même le héros, celui que l'on voit à l'écran, aussi bien écorché, qu'en sueur, que tout en peur, qu'au téléphone, qu'énerver… Il n'y a personne d'autres à part plusieurs voix grâce à un téléphone gentiment glissé dans la boîte. L'acteur offre une vraie performance. Alors que certains acteurs se serait contenter de mimer la détresse, Ryan Reynolds arrivait à me faire croire à ce qu'il vivait. Il prouve avec ce film qu'il est bien plus qu'un acteur de films de seconde zone ou de comédie. Il était donc parfait.
Pour ce qui est du scénario. Je ne veux pas dire mais dans ce genre de film, il n'a pas tellement une grande importance. On se concentre plutôt sur la performance d'un acteur et la caméra du réalisateur. Tiens, justement parlons de la réalisation. C'est sûr, le réalisateur a du passé une journée dans une boîte dans cette taille. Il a su être réaliste et nous plongé dans une ambiance claustrophobique à nous en faire perdre tout sens des réalités. Il offre donc un huis clos réussi avec 1h30 de pur adrénaline directement injectée.
La fin du film reste surprenante et très tendue. On se laisse comme prendre par le film et emmener dans la boîte de Ryan Reynolds, comme si l'on partageait son air et ses poumons, mais aussi son téléphone et la peine de sa famille ou de l'aide que tente de lui apporter un agent du FBI. Totalement réussi dans sa volonté d'être anti-Bush, ce film déclenche grâce à une performance d'acteur et une réalisation de main de fer quelque chose de presque surdimensionnel. Je vous préviens, si vous rentrez dans le film dès le début, lumières éteintes et ambiance cinéma, vous n'en sortirez pas indemne.

Note : 9/10. En bref, un excellent film porté par un acteur qui se révèle et un réalisateur qui nous fait vibrer avec l'intensité et la maîtrise nécessaire.

Commenter cet article