Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Butter, écoeurant...

23 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

butter-poster01.jpg

 

Butter // De Jim Field Smith. Avec Jennifer Garner, Hugh Jackman, Olivia Wilde et Ty Burrell.


Le réalisateur du assez mauvais "Trop Belle !" (avec Jay Baruchel) était de retour avec Butter, un film nous plongeant dans l'univers des sculptures… en beurre. Ce n'est clairement pas le genre de sujet qui me donne envie et le film est bourré de clichés. Malheureusement. Pourtant, on pouvait partir confiance puisque le scénario de Jason Micallef a eu la chance (parmi des dizaines de scénario) d'être adapté. Globalement, on peut dire que Butter est un film assez mauvais. Le scénario n'est pas spécialement intéressant et ce trop plein de beurre me donne presque envie de vomir. Oui, parce que moi voir autant de beurre me rappelle tout autre chose : un épisode de la saison 6 de Weeds qui m'avait déjà pas mal donner de raison de vomir. Bref, la pauvre Jennifer Garner se retrouve donc engoncée dans une robe boudin pour faire des sculptures et jouer à la bitch de service. Malheureusement, je trouve que le virage de Jennifer vers les films de ce genre plutôt que l'action me déçoit constamment.

L'ambitieuse mère de famille Laura Pickler menait jusqu'à présent une vie parfaite à l'image de ses convictions politiques conservatrices : mariée à un champion de sculpture sur beurre, elle est sous les feux des projecteurs. Mais voilà que son mari décide de mettre un terme à sa carrière, la poussant à participer elle-même à un tournoi de cette discipline originale. Deux adversaires coriaces s'opposent à elle : la maîtresse de son mari et une fille de 10 ans très douée. Avec l'aide de son ancien amour de lycée, elle va tout faire pour se hisser à la première place du podium...

Le problème principal de Butter c'est de ne pas parvenir à donner envie ni de rire, ni de pleurer. Je ne partais pas forcément avec l'envie de voir un film émouvant mais le tout pouvait très bien l'être. De même qu'il pouvait être drôle. Le personnage d'Olivia Wilde (qui devait au départ être donné à Kate Hudson) n'est pas assez exploité et cela est assez dommage. Son personnage est le seul bon truc à sortir de ce film. Du coup, je me demande comment cela se fait qu'elle n'ait pas eu une plus belle heure de gloire. J'ai aussi de la peine pour Hugh Jackman qui joue le bouche trou dans ce film, littéralement. Franchement, quelle idée de nous coller ce très bon acteur dans une merde pareil. Son personnage sert en tout et pour tout à faire un monologue inexpressif et une petite discussion pas spécialement intéressante. Passons ensuite à Ty Burrell, l'excellent comédie de Modern Family. Alors que l'on aurait pu exploiter son talent de comique, Butter n'en fait rien et s'amuse à n'exploiter rien de tout cela. Elle l'utilise en chien de prairie suivant sa femme (incarnée par Jennifer Garner) à la trace.

Et pour clôturer ce florilège d'acteurs, je peux compter sur Jennifer Garner. Toujours aussi sympathique mais ici assez moyenne. Elle n'était ni touchante, ni marrante, rien du tout. Elle ne m'a donc pas satisfait et je pense que c'est un problème quand il s'agit d'un personnage important du film. Au final, Butter pâti aussi d'une réalisation pâteuse. On ne peut pas dire que Jim Field Smith ait chercher à faire quoi que ce soit de différent de toutes les comédies dramatiques américaines classiques et surtout détestées du public et des critiques. Butter est donc à ne pas aller voir au cinéma. Au pire vous pourrez peut être le voir un samedi après midi sur Canal + quand il sera diffuser car vous ne perdez strictement rien au change. Je rêve maintenant du jour où Jennifer Garner jouera dans un reboot d'Alias à la télévision (ou une série) car la pauvre ne fait plus grand chose de bien intéressant depuis que la série qui l'a sortie de l'ombre est terminée.

Note : 1/10. En bref, pauvre casting dans un horrible film.

Commenter cet article