Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Cheval de Guerre, fresque éblouissante signée Spielberg

8 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19825088.jpg

 

Cheval de Guerre // De Steven Spielberg. Avec Jeremy Irvine, Peter Mullan et Emily Watson.


Steven Spielberg ne chaume pas. Alors qu'il était absent des écrans de cinéma depuis 2008 (son dernier film est loin d'être un bon, Indiana Jones 4), était revenait en décembre dernier avec une très belle adaptation du Secret de la Licorne de Tintin. Et comme une fois n'est pas coutume, le réalisateur livre un second film presque à la suite avec Cheval de Guerre, une très belle fresque guerrière. Le moins que l'on puisse dire c'est que Cheval de Guerre c'est avant tout un attrape mirettes. Il nous en met plein la vue, nous bluffe avec son réalisme mais également avec cette très belle imagerie bien léchée comme il faut. Le style classique n'est pas sans rappeler John Ford. Et avec justesse bien sûr. La force de Cheval de Guerre de c'est nous donner des frissons, de nous faire vibrer au rythme des canons, mais également de la peur que l'on peut ressentir quand le fameux cheval de guerre se retrouve par exemple coincé entre des barbelés (et que l'on agite le fameux "white flag" et qu'on nous la joue à la Joyeux Noël en presque mieux. Oui, j'ose le dire. Mais Spielberg est un bon). 13 ans après Il Faut Sauver le soldat Ryan, Spielberg prouve une fois de plus tout son amour pour les histoires de la seconde guerre mondiale (on avait également eu La Liste de Schindler bien avant). Et on ne peut pas le lui reprocher, bien au contraire, chacun de ses films sur cette période est une réussite.

Une histoire d'amitié entre Albert, un jeune garçon, et son cheval Joey. Vendu à la cavalerie britannique dans les premières heures de la Première Guerre mondiale, Joey est directement envoyé au front. Mais il est capturé par les Allemands qui n'hésitent pas à s'en servir dans les combats. Albert, qui est encore trop jeune pour s'engager, décide de se lancer dans une mission de secours pour libérer son cheval...

L'histoire de Cheval de Guerre se divise en plusieurs parties. La première, très joyeuse et surtout la découverte de ce fameux cheval, Joey, pas payé cher mais que le jeune Albert va réussir à éduquer et dresser. L'amitié qu'il se dégage au fur et à mesure jusqu'aux retrouvailles plus tard dans le film est puissante. Vraiment. C'est surtout très puissant émotionnellement. C'était une partie très belle, teintée de belles couleurs dans ces plaines anglaises. Bref, une grande réussite et surtout du très grand cinéma. Et puis vient alors toute la partie guerrière du film, et là une fois de plus l'histoire est plutôt bien gérée et c'est sur les bons sentiments et sur l'énergie de la reconstruction très vive que le film gagne des points. C'est beau quoi. On a peu de chances au cinéma de voir des films de guerre ambitieux et aussi beaux. Franchement, Spielberg a le coup de crayon pour m'émouvoir aussi. Je pense que son film là, c'est une des plus belles histoires que j'ai pu voir depuis un bon bout de temps. Sans compter que l'ambition du film est réellement de nous livrer quelque chose d'instantané et le plaisir est là.

Clairement, Cheval de Guerre est une réussite. Le cast est également très fort. Jeremy Irvine est un acteur des plus convainquant qui va nous faire vibrer du début à la fin du film au rythme de ses aventures aussi bien les plus joyeuses que les plus malheureuses (partir au front était tout de même un des plus grands malheurs. Il y aura également son père dans le film, incarné par un Peter Mullan très convainquant, sans compter sur la présence d'Emily Watson (récemment vu dans Appropriate Adult mais également dans Breaking The Waves dans les années 90) ou encore de Niels Arestrup. On voit donc clairement que Cheval de Guerre est un bon film sur tous les plans. Aucune déception à l'horizon. La seule chose qui m'effraye c'est que ce film s'oublie rapidement dans quelques temps. Mais bon j'ai pris un plaisir fou à voir ce film, et même si il ne marque pas la filmographie de Steven Spielberg comme ses deux précédents films sur la seconde guerre mondiale, cela reste tout de même un excellent film.

Note : 9.5/10. En bref, une excellente fresque de guerre avec un style classique a la John Ford, et un ensemble magnifique.

Commenter cet article