Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Clochette et la fée pirate, suite pour suite

8 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

475648-1.jpg

 

Clochette et la fée pirate // De Peggy Holmes. Avec la voix VO de Mae Whitman, Tom Hiddleston et Christina Hendricks.


J’attendais ce nouvel opus de Clochette avec impatience. En effet, après Clochette et le secret des fées, la saga ne pouvait pas faire plus décevant. Le résultat de Clochette et la fée pirate plutôt surprenant, notamment alors que le film évoque à merveille la jeunesse du capitaine Crochet, un aspect assez inattendu. Au départ prévu pour sortir en DVD, ce film n’a forcément pas le même aplomb visuel que les films d’animation Disney que l’on a l’habitude de voir au cinéma et puis l’on ne peut pas dire que Peggy Holmes ait apporté énormément de soin à l’animation mais cela saura ravir le public cible. Quant aux fans de Peter Pan et de ses personnages, je dois avouer que j’en attendais beaucoup plus. Disons que le scénario manque un peu de nouveauté même si les personnages ne perdent ni de leur énergie ni de leur magie. On regrettera tout de même que les scénaristes n’aient pas décidé de nous surprendre un peu plus en creusant peut-être ce qui était prometteur (je parle bien évidemment de la jeunesse de Crochet). Il y avait largement de quoi faire une sorte de cross-over entre l’univers des fées de Disney et du personnage de Crochet. Un peu comme aurait pu le faire un épisode de Once Upon a Time, tout simplement.

Zarina, la fée chargée de veiller à la sécurité de la poussière de fée, décide par lassitude de tout abandonner, d’emmener avec elle un peu du précieux trésor et de se lier avec la bande de pirates qui sillonne les mers environnantes. Pour Clochette et ses amies les fées, c’est le début d’une nouvelle grande aventure où tous leurs pouvoirs vont se retrouver chamboulés sous l’effet d’une certaine poudre bleue. L’absence de maîtrise entraîne les pires catastrophes et la situation s’avère d’autant plus critique que les pirates cherchent désormais à gagner la Vallée des Fées…

La jeunesse de Crochet nous permet d’en apprendre un peu plus sur l’univers de Peter Pan. Quand on sait que Peggy Holmes ne voulait pas trahir le film original, je dois avouer que de ce point de vue là il n’y a pas trop de défauts. Bien au contraire. Avec Clochette et sa bande, on tente donc de s’amuser. Si cela fonctionne par moment, l’histoire part un peu trop dans tous les sens mais réellement intéresser jusqu’au bout. Ainsi, au bout d’un moment, après avoir été intrigué, on se lasse un peu trop. Nous avons aussi l’arrivée de Zarina, une toute nouvelle fée qui avait elle aussi tout son intérêt mais qui n’est pas suffisamment bien exploitée par l’histoire. Bien qu’elle soit plus ou moins le personnage le plus important et que l’on peut suivre sa place aux côtés de Crochet l’intérêt s’arrête plus ou moins là. Du coup, Clochette de son côté devient un personnage particulièrement secondaire et je trouve ça vraiment dommage. Surtout que c’est elle le personnage que j’aime beaucoup (et accessoirement ses amies, toutes plus folles les unes que les autres).

Parmi les suites de l’univers de Clochette, je me demande si finalement Clochette et la fée pirate n’est pas le plus décevant de tous. On pourra également regretter que d’un point de vue de l’animation ce passage au grand écran n’ait pas permis de donner un peu plus de relief au film. Surtout qu’il y avait largement de quoi et je suis persuadé qu’ils ont bien plus de moyens que l’on ne pourrait le penser. Malgré la déception, on est tout de même loin des films d’animation Barbie. Pour ce qui est des plus petits, ils seront ravis de retrouver Clochette dans de nouvelles aventures. L’aventure est présente (même si parfois cela manque un peu de rythme) et ils sauront apprécier cela en famille. Pour les plus grands qui connaissent bien l’univers je dois avouer que je m’attendais à beaucoup plus. Surtout quand on nous fait la promesse de croiser cela avec James Crochet (futur Capitaine Crochet). Aussitôt vu, aussitôt oublié à mon plus grand désarroi. Je pense que pour ce qui est du prochain volet (je ne vois pas comment ils ne pourraient pas en produire un autre) je vais réfléchir à deux fois avant d’aller au cinéma.

Note : 4/10. En bref, si les petits seront émerveillés, les plus grands ne le seront pas tant que ça. L’angle de la jeunesse de Crochet est le seul aspect réellement intéressant de Clochette et la fée pirate.

Commenter cet article