Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Comment tuer son Boss ?, et le temps par la même

24 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19757081.jpg

 

Comment Tuer son Boss ? // De Seth Gordon. Avec Jason Bateman, Charlie Day, Kevin Spacey et Jennifer Aniston.


Pour un fan comme moi de Jennifer, je pense que je pouvais m'attendre à bien mieux de sa part. Elle joue aussi mollement que son rôle de dentiste nymphomane le laisse transparaître. Aucune qualité à ce personnage, le tout affublée d'une coupe façon perruque de péripatéticienne. Dommage Jenny, ce sera pour la prochaine fois. Décrire par certains comme l'une des meilleurs comédie de l'année, je ne vois pas vraiment où elle est meilleure que d'autre, et surtout pour moi elle est du niveau de beaucoup de trucs sorti cette année aux Etats-Unis, se noyant dans un humour pas vraiment drôle, jouant uniquement sur la sympathique de son trio de personnage dont l'alchimie fait tout le film. Car oui, les gags sont assez lourds, mis à part ceux mêlant l'excellent Kevin Spacey qui se donne à fond. Ou même Julie Bowen en femme elle aussi nymphomane (tient tient, je crois que le scénariste aime les femmes qui aiment ça plusieurs fois par jour).

Pour Nick, Kurt et Dale, la seule chose qui pourrait rendre le travail quotidien plus tolérable serait de réduire en poussière leurs intolérables patrons. Démissionner étant exclu, les trois copains échafaudent, avec l’aide de quelques verres de trop et les conseils douteux d’un ancien détenu, un plan quelque peu alambiqué, mais infaillible, pour se débarrasser de leurs employeurs respectifs... définitivement. Il n’y a qu’un problème : les plans les plus infaillibles ne le sont qu’autant que les cerveaux qui les ont conçus le sont.

On m'a tellement survendu ce film qu'au final, je suis déçu. Je m'attendais à ronger le sol de mes dents tellement j'aurais ri, mais ce n'est pas le cas. C'est feel-good, on passe un très bon moment (malgré quelques longueurs parfois), mais ça s'arrête là. Le film s'arpente comme une montagne russe, c'est bien, c'est cool, ça fait du bien, et une fois fini, on a pas vraiment envie d'y retourné et surtout, on a déjà oublié la sensation qui précédait l'exaltation. Bien sûr l'idée du crime est amusante, mais tombe parfois dans le cliché du crime parfait, allant jusqu'aux blagues fortes de sens. L'écriture de ce film est très portée sur les dialogues, on parle beaucoup, on brasse aussi beaucoup de vent devant la caméra, on a pas mal de musiques d'ambiance, pas mal de chose et puis quoi ? Le résultat est donc celle d'une comédie estivale qu'on reverra sûrement pas, c'est l'été et on oublie très vite, c'est légère, fun, à voir entre potes.

Le cast est plutôt bon, je parle ici de ce trio d'action, mention spéciale à Jason Bateman, acteur que j'adore et qui était vraiment mon second choix derrière Jennifer Aniston pour regarder ce film. Mais si on a déjà vu Burn After Reading on comprend tout de suite que ce film n'avait pas tout l'élégance de celui des frères Coen, ni même le casting. Divertissant c'est vrai, Comment tuer son Boss ? ravira les fans de comédies américaines rapides. On s'offre alors une bonne tranche de rire, de celle de comme on va manger un Big Mac au McDo sur un coup de faim. Cela n'apporte rien de nouveau mais la fraîcheur reste suffisante grâce à un trio (qui n'est pas sans rappelé le film de Todd Phillipps Very Bad Trip). Un plaisir coupable qui à défaut d'être l'hilarité de la saison, laissera malgré tout son empreinte de joie et vous donnera la pèche pour aller au bureau.

Note : 5.5/10. En bref, une comédie qui n'a rien de nouveau, mais qui a ce petit truc derrière son trio d'acteur qui fait fonctionné la mécanique et surtout permet d'apprécier les blagues minimalistes.

Commenter cet article

FAB-S 25/09/2011 16:43



J'ai regardé le film avec une amie et c'est vrai, c'est pas particulièrement drôle mais on passe un bon moment.


Je trouve qu'on commence à rire que vers la moitié du film, c'est pour ça qu'une fois le film est terminé, on est déçu parce qu'on a pas vraiment rigoler.