Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Cottage Country, petits meurtres en famille

7 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

CottageCountryMoviePoster-e1352132489672.jpg

 

Cottage Country // De Peter Wellington. Avec Tyler Labine, Malin Akerman et Lucy Punch.


Après nous avoir fait mourir de rire devant Tucker & Dale, Tyler Labine était de retour dans une comédie mortelle dans tous les sens du termes. Sauf que cette fois ce n'est pas le film d'horreur qui est tourné à la comédie, mais bel et bien une histoire tout simple de meurtre comme on en fait très peu au cinéma actuellement. C'est remarquablement bien fichu, et surtout derrière cet humour très anglais. Cela m'a rappelé un autre film assez similaire, Bienvenue au Cottage qui fait partie de ces agréable surprises que l'on peut découvrir parfois au cinéma. Cottage Country est dans le même esprit fun et délirant avec des personnages qui ne se prennent pas la tête et qui nous offrent alors ce que l'on est venu chercher. Au premier abord je dois avouer que j'étais un peu septique vis à vis de Cottage Country. Je pensais que j'allais m'ennuyer devant un film répétitif et pas nécessairement très inspiré sauf que dès les premières minutes j'ai tout de suite sur que j'allais trouver ça plaisant.

Todd aspire a une vie de bonheur et de plénitude avec Cammie dans sa propriété familiale. Mais les choses tournent mal quand le frère de Todd débarque avec sa petite amie. Quand Todd tue accidentellement son frère avec une hache, Cammie décide de ne pas faire comme si rien ne s'était passé.

Le film n'est pas parfait, mais je ne pense pas que c'était son but. Au fond, derrière ses défauts, Cottage Country cache un truc inexplicable qui fonctionne du début à la fin. D'un scénario de Jeremy Boxen à qui l'on doit des épisodes de la terriblement mauvaise Lost Girl, Cottage Country surprend par sa manière de faire. Les évènements s'enchainent à une vitesse telle que l'on n'a pas l'impression de voir l'heure et demie passer. C'est justement ce qui m'a plu dans cette série. Il n'y a pas de place pour l'ennui. Le spectateur est alors accroché à de ce que le film nous raconte. Pourtant, au fond il n'y a rien de bien nouveau sous le soleil. C'est une histoire assez classique qui me rappelle un peu ce que l'on avait pu voir dans Bienvenue chez les Rozes également en France. C'est typiquement le genre de comédies dont je suis un très grand adepte. Et c'est pourquoi je me demande encore aujourd'hui pourquoi le cinéma n'en produit pas plus.

Tyler Labine, qui est plutôt connu pour des rôles de têtes à claque dans les séries m'a rappelé avec Cottage Country qu'il pouvait être drôle et surtout réellement sympathique. Je n'ai donc pas de vrais reproches à faire sur Cottage Country si ce n'est que le film parvient à délivrer tout ce que l'on peut attendre de sa part et même la mise en scène était très agréable. La mise en scène des couleurs, des lieux, de l'humour, … Tout fonctionne bien. Je me demande bien comment Cottage Country n'est pas arrivé à mes oreilles avant surtout que j'avais adoré Tucker & Dale dans un registre certes assez différent mais avec un Tyler Labine tout aussi bon. Et puis cela fait plaisir de revoir Lucy Punch qui me manquait depuis l'arrêt de Ben & Kate. Et puis Malin Akerman est absolument ravissante en meurtrière de sang froid. Alors qu'est ce qu'il vous faut de plus ?

Note : 7.5/10. En bref, une belle petite surprise venue de nulle part à l'humour et à l'ambiance de ces comédies de meurtre brittaniques.

Commenter cet article