Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Dead Man Down, pédale dans la semoule

7 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20483496.jpg

 

Dead Man Down // De Niels Arden Oplev. Avec Colin Farrell, Noomi Rapace et Terrence Howard.


Après nous avons fait suer (dans le bon sens du terme) devant la trilogie Millenium (l'originale), Niels Arden Oplev était de retour au cinéma avec Dead Man Down, un petit thriller américain. Oui, le réalisateur s'est laissé avoir par Hollywood a donc pris quartier dans la ville de New York pour son tout nouveau film. Et au fond, je suis assez partagé. Car si la réalisation est léchée et que le côté visuel du film engage tout de suite le spectateur, le scénario est endormi à poings fermés. C'est dommage car le film manque du coup d'épaisseur et laisse profiler quelques gros trous d'air. Ce qui est d'autant plus dommage car j'avais hâte de voir ce que le réalisateur pouvait réellement faire d'autre. En faisant appel à J.H Wyman pour son scénario, le showrunner de Fringe, je ne pouvais donc n'être qu'exciter. Et puis patatra, sans détester, j'ai trouvé cette histoire plutôt bonne et habile assez mal développée. Du coup, tout au long du film on est parfois là se demander ce que l'on fait là.

Victor est le bras droit d’Alphonse, un caïd new-yorkais. Quelqu’un s’en prend à leur gang, dont les hommes sont abattus les uns après les autres, et l’assassin multiplie les messages de menace. Espérant s’attirer les faveurs d’Alphonse, Darcy, un ami de Victor, se lance sur les traces du tueur. Lorsque Victor fait la connaissance de Béatrice, une Française qui vit avec sa mère, Valentine, il est tout de suite attiré. Il va vite découvrir qu’elle n’est pas ce qu’elle prétend. Béatrice est une victime qui cherche à se venger – et pour cela, elle a besoin de l’aide de Victor. Mais Béatrice va elle aussi se rendre compte que Victor n’est pas exactement ce qu’il avait dit. Lui aussi a un compte à régler… Ces deux êtres assoiffés de vengeance vont mettre au point un plan qui n’épargnera personne…

Je pense que ce qui fait le plus défaut à Dead Man Down c'est cette romance qui lie Colin Farrell à Noomi Rapace. Je ne suis pas sûr que cela était nécessaire pour faire de cette histoire quelque chose de bien. Du coup, on s'ennui un peu trop souvent dès que le film ne passe pas son temps à nous parler de son sujet de prédilection (ses histoires de caïds, de trafics et autres…). Car c'est ce New York crade que Niels Arden Oplev parvient à mettre en avant. Les reliefs amoureux ce n'est pas vraiment son fort et il ne parvient pas à mettre le tout en valeur. Le scénario n'est pas non plus excellent de ce point de vue là. Et quand l'on sait qu'il est à l'origine du film Le Mexicain, on peut être indulgent vis à vis du garçon car au fond, il ne sait pas vraiment gérer ce genre d'histoires. Du coup, je me demande si Millenium n'était pas intéressant uniquement que pour le roman qu'il y avait derrière (et accessoirement la réalisation intelligente de Niels).

Le talent de Noomi Rapace est sous exploité dans ce thriller parfois trop classique et terre à terre. Il y a cependant quelques bons twists j'en conviens, mais ce n'est pas suffisant pour décoincer le tout alors que le film s'embourbe au fil des minutes qui passe dans quelque chose de pas toujours très cadré. On passe donc de la romance, à l'action, et même à la comédie. On ne sait donc plus vraiment sur quel pied danser. Et puis au milieu de tout ça nous avons Colin Farrell, un acteur qui peut ne pas être mauvais, mais qui ici surnage. Dead Man Down aurait été bien mieux servi avec un acteur mon bancal, et plus malléable. Surtout qu'à côté il a une très bonne actrice (Noomi Rapace). Par ailleurs, je ne m'attendais pas du tout à ce que Isabelle Huppert apparaisse dans ce film, et la surprise fût donc bonne (surtout que l'on a pu entendre Noomi Rapace parler français par la suite…). Dead Man Down est donc un peu raté à mes yeux, un peu laborieux sur les bords. Dommage, il y avait de quoi faire quelque chose d'un peu plus énergique et passionnant.

Note : 4/10. En bref, dommage que Dead Man Down ne sache pas sur quel pied danser (comédie, thriller, action, romance, suspense) car Noomi Rapace est du coup sous exploitée alors qu'elle sort en partie ce navire de l'eau. Et puis Niels Arden Oplev offre malgré tout une belle réalisation à une série B.

Commenter cet article