Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Empire State, braquage à la peine

26 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

B00DI0135U.01.LZZZZZZZ.jpg

 

Empire State // De Dito Montiel. Avec Dwayne Johnson, Emma Roberts et Liam Hemsworth.


S'attaquer à une histoire de braquage est quelque chose d'assez peu innovant. Quand cette histoire se trouve être vraie, tout d'un coup mon intérêt grandi. Mais Dito Montiel n'est pas Michael Mann. Ce dernier avait signé un excellent film avec Johnny Depp (Public Enemies). Mais cela ne veut pas dire que j'ai fais des comparaisons avec Empire State dans le sens où les deux films ne jouent pas du tout dans le même registre et encore moins dans les mêmes années. C'est Adam Mazer à qui l'on doit le très bon Agent Double qui a signé le scénario de Empire State. Autant dire que l'on pouvait lui faire confiance pour que le tout ne soit pas nécessairement raté. En tout cas, avec quelques bons moments ce film de braquage reste médiocre. C'est dommage car je suis certain qu'avec les années 80 il y avait de quoi faire quelque chose d'un peu plus osé, de plus bordélique. Le fait qu'il n'y ait pas de technologie à la Mission Impossible permet de se concentrer sur une manière différente de faire des braquages.

L'histoire vraie d'un braquage de fourgons blindés survenu à New York en 1982, et considéré, à l'époque, comme le plus important de toute l'histoire des Etats-Unis.

Dito Montiel à qui l'on doit le très mauvais Un Flic pour Cible et accessoirement Fighting (deux films avec Channing Tatum), nous offre avec Empire State quelque chose d'assez différent. Au fond, ce film apparait presque comme plus personnel, plus travaillé. Cela ne veut pas dire que Fighting n'avait pas ses bons moment sais je trouve sincèrement que le réalisateur peut mieux faire. Enfin, c'est en tout cas ce qu'il laisse comprendre au travers de ses divers films. Bien qu'au fond ce qu'il fait ne soit pas ambitieux pour un sou. Empire State s'appuie sur une histoire intelligente et surtout assez bien ficelée. Le scénario manque parfois d'entrain et c'est bien dommage car les trous d'air donnent un peu l'envie au spectateur de laisser tomber les yeux et faire autre chose. Fort heureusement que Empire State se rattrape par moment en délivrant ce que l'on est venu chercher. Dwayne Johnson (Fast & Furious, G.I. Joe 2) reste égal à lui même et du coup le plaisir est bien plus présent dans l'esprit du spectateur.

L'acteur s'amuse, tout simplement. Le casting secondaire manque peut être de force, la faute surement à des personnages un peu lisses sur les bords, mais cela ne veut pas pour autant dire qu'ils déméritent. Tout le monde a son moment dans le film et parvient à devenir intéressant. Empire State est donc globalement décevant mais cela ne veut pas pour autant dire mauvais. Si le scénario avait été plus ordonné on aurait pu avoir un film réfléchi sur l'univers des braquages et quelque chose de rythmé. Si les deux sont là, on n'a pas l'impression que le tout est assez bien lié. C'est comme si deux pièces de puzzles ne voulaient pas rentrer l'une dans l'autre alors que pourtant on a les bonnes pièces. C'est terrible quand ce genre de choses arrive (je me souviens maintenant de certaines heures passées à faire des puzzles de 1500 pièces quand j'étais plus jeune, j'en ai encore le tournis).

Note : 4.5/10. En bref, un film de braquages pas assez original mais pas dénué de sens et d'intérêt. Dwayne Johnson sert le public, dommage que cela soit au strict minimum.

 

Date de sortie : Direct to DVD.

Commenter cet article