Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Et si on Vivait tous Ensemble, avec ma carte Vermeil ?

3 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19869141.jpg

 

Et si on Vivait tous Ensemble ? // De Stéphane Robelin. Avec Jane Fonda, Pierre Richard et Claude Rich.


Je pense que les personnes âgées qui vont au cinéma parce qu'elles n'ont que ça à faire devant être contente de découvrir Et si on Vivait tous Ensemble, sauf que malgré son cast de séniors du cinéma, le film n'a rien de bien excitant. En effet, j'aurais aimé être passionné par cette histoire mais malheureusement tout sonne plus ou moins faux. A commencer par l'histoire intéressant mais qui n'a pas de réel but. Ensuite à cause d'une mise en scène pâteuse proche de ce que pourrait nous offrir un Didier Albert pour un téléfilm sur TF1. Sans compter au cast qui n'a pas l'air très heureux d'être là. Ca cabotine dans tous les coins et le personnage le plus marrant de ce film, celui de Jane Fonda, agace rapidement à cause d'un manque d'intérêt porté à son histoire. Elle navigue entre les personnages, mais ne fait rien d'autre. L'idée de base n'était pas spécialement mauvaise, celle de se concentrer sur une bande de petits vieux, mais voilà, plus le film avance plus l'ennui se fait ressentir.

Annie, Jean, Claude, Albert et Jeanne sont liés par une solide amitié depuis plus de 40 ans. Alors quand la mémoire flanche, quand le cœur s’emballe et que le spectre de la maison de retraite pointe son nez, ils se rebellent et décident de vivre tous ensemble.
Le projet paraît fou mais même si la promiscuité dérange et réveille de vieux souvenirs, une formidable aventure commence : celle de la communauté... à 75 ans !

Au fond, Et si on Vivait tous Ensemble aurait pu être très sympathique avec une petite réflexion autour de personnages haut en couleur, et surtout grâce à une volonté louable du scénariste de ce film de nous offrir une histoire légère. Malheureusement, le ton gentillet de ce film est pâli par la platitude de la mise en scène de Stéphanie Robelin. Sans compter qu'au fond, le film n'a pas de réel but. Et si on Vivait tous Ensemble manque de vivacité. C'est un film choral qui pouvait être un poil plus ambitieux et volontariste dans sa manière de prendre en main l'histoire. Même si certains personnages trouvent leur intérêt dans les sentiments qu'ils dégagent. Ce ne sont pas des personnages parfaits, et encore une fois faute à un scénario bien trop bavard, qui n'arrive pas à gérer l'ensemble de ses intrigues. Un film choral est un exercice qui n'est pas facile et très peu de films parviennent à nous offrir ce que l'on attend d'eux. En France, dans les bons films choral je peux citer Paris de Cédric Klapish, entre autres.

Côté cast, Jane Fonda est très sympathique, et apporte la légèreté. Pierre Richard ennui dans un rôle terriblement cabotin. Le fait que l'acteur n'ait plus rien à prouver au cinéma fait peur. Il serait peut être temps qu'il fasse des économies et arrête de jouer au cinéma (ou bien s'offre un rôle dans une série made in TF1, je suis certains qu'ils seraient très contents chez Bouygues). Claude Rich, qui joue toujours aussi mal est lui aussi présent pour mon plus grand désarroi, sans compter Guy Bedos que je déteste. Geraldine Chaplin sort du lot, tout comme le très bon Daniel Bruhl que je n'arrive pas à cerner (que veux t-il faire de sa filmographie ? Sûrement la ruiner). Bref, Et si on Vivait tous Ensemble est le genre de films que l'on préfère rapidement oublier, ou bien aurait-il été cool en téléfilm du lundi soir sur TF1. C'est parfaitement calibré pour en tout cas.

Note : 2/10. En bref, gentillet mais terriblement ennuyeux et bavard. Un film choral raté.

Commenter cet article

delromainzika 04/06/2012 12:19


Anti riche ? Opf, ca va de paire avec notre actuel pouvoir en place ^^

julien 04/06/2012 06:50


guy bedos au générique! rédhibitoire, je ne verrai jamais ce film! j'ai même l'intention d'ouvrir un club des detesteurs de la famille Bedos!


si anti riche, si révolutionnaires,  si bobos que je croisais régulièrement la petite famille près de leur maison a
Neuilly!   Cherchez l'erreur!!


bref je passe!