Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Evil Dead, remake terrifiant

13 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20539128.jpg

 

Evil Dead // De Frede Alvarez. Avec Jane Levy, Shiloh Fernandez et Jessica Lucas.


Par simple fainéantise ou par réelle volonté de remettre au goût du jour certains classiques de l'horreur, Hollywood nous offre depuis des années des remakes à la pelle. J'aime bien l'original de Evil Dead, et ce dont j'avais peur c'est que le remake dénature complètement le film d'origine de l'excellent Sam Raimi (avec Bruce Campbell). Sauf qu'au lieu de détruire le classique d'horreur de Sam Raimi, le Evil Dead de Frede Alvarez tente de lui faire plutôt justice. Je dis plutôt car d'un point de vue de la mise en scène c'était assez bien fichu et surtout assez joliment fait. Les décors sont très bien exploités et certains plans forcent le respect (la forêt, la pluie de sang, …). Mais au delà de cette mise en scène plutôt agréable, il y a également une vraie terreur qui s'affiche assez rapidement. Le spectateur est donc pris au piège dans un film qui ne compte en laisser sortir vivant son spectateur qu'à la fin.

Mia a déjà connu pas mal de galères dans sa vie, et elle est décidée à en finir une bonne fois pour toutes avec ses addictions. Pour réussir à se sevrer de tout, elle demande à son frère David, sa petite amie Natalie et deux amis d’enfance, Olivia et Eric, de l’accompagner dans la cabane familiale perdue au fond des bois. Dans la cabane isolée, les jeunes gens découvrent un étrange autel, et surtout un livre très ancien, dont Eric commet l’erreur de lire un passage à haute voix. Les plus épouvantables des forces vont se déchaîner sur eux…

La plus grande force de Evil Dead c'est finalement le fait qu'il n'y a jamais de temps morts. Le film ne cesse de nous offrir des rebondissements, du sang et des scènes effrayantes. En plus de se vouloir être un remake un peu différent, Frede Alvarez ajoute quelques références cinématographiques à son oeuvre. Afin de faire le lien avec le film original, Evil Dead se permet d'avoir Ellen Sandweiss et Bruce Campbell au casting. L'une ne sert que de voix off, et l'autre n'est pas crédité. Mais c'était de jolis clin d'oeil. Je pense que l'on peut aisément dire que Frede Alvarez est promu à un avenir dans le cinéma d'horreur. Son film reprend quelques codes classiques pour les briser. Les possessions sont devenues de telles classiques ces dernières années que finalement la surprise est assez rare. Evil Dead tente de nous surprendre avec quelques très jolis effets visuels et grâce à un casting qui ne paye pas de mine mais qui pourtant fait son effet.

On y découvre notamment Jane Levy (Suburgatory) dans un rôle aux antipodes de ce qu'elle a pu nous offrir ces dernières années. Un choix culotté en tout cas que de nous mettre en héroïne une jeune fille du monde de la comédie. Et puis nous avons en cascade des acteurs et actrices assez peu connus de Elizabeth Blackmore (Legend of the Seeker) à Shiloh Fernandez (Le Chaperon Rouge). Seule Jessica Lucas (Melrose Place 2009, Cult) et Jane Levy étaient connues à mes yeux. Bien que pour la première, j'aurais préféré que cela ne soit pas le cas tant elle reste une si mauvaise actrice. Dès le départ, Evil Dead parvient à nous prendre par le cou et nous embarquer dans son humour. Ce n'était pas facile mais en out cas il laisse de quoi frémir au fond de son siège. Ce remake assumé du Evil Dead de Sam Raimi assure plutôt bien, mêlant ce que l'on sait fait de bon dans le cinéma d'horreur, les références et un petit côté old-school.

Note : 7/10. En bref, un remake réussi. Mêlant avec efficacité effets spéciaux efficace, réalisation timbrée et histoire à spectacle.

Commenter cet article